Union des Syndicats CNT de la Loire

(Interpro, PTT, Santé-Social, Éducation,
Communication, Culture et Spectacles)

Quelle rentrée scolaire pour les enfants Rroms de Saint-Etienne ?
[Posté le 23/08/2010]

réunion pour la rentrée scolaire des enfants roms

*le mercredi 25 août à 17H au local de l’association 20 rue Rouget de l’Isle*.

Il semble que cette date, suffisamment en amont de la rentrée scolaire, convienne au maximum des ami-e-s qui sont investis dans ce domaine.

Travailler à l’inscription des enfants pour cette rentrée est à mon avis très important. D’abord parce qu’il est capital pour les enfants que, malgré la chasse dont ils font l’objet, ils puissent continuer à être scolarisés. C’est aussi montrer l’ancrage des familles roms dans notre ville pour celles nombreuses qui ont choisi d’essayer d’y construire un projet de vie, montrer à la préfecture et à la mairie que le problème ne peut pas être résolu par cette politique indigne et inhumaine d’expulsion et de chasse. Et puis c’est aussi à partir de là qu’un lien concret peut se construire avec des tas de gens (enseignants, centres de loisirs, parents d’élèves...). Par exemple, la vision des roms n’est plus la même pour des familles quand le petit Pierre parle à ses parents de la petite Angelica ou du petit Mircea qu’il côtoie dans la cour de l’école. Les roms ne sont plus alors cette construction politique abstraite faite pour faire peur, mais des êtres concrets, de chair et sang auxquels ont peut s’identifier.

Travailler à cette scolarisation c’est aussi obliger la municipalité à s’impliquer et faire découvrir concrètement à des tas de gens les dégâts que produisent sur les enfants la politique actuelle.

Il me semble donc qu’il faudrait qu’un maximum de personnes impliquer dans la scolarisation soit présents (membres du réseau de solidarité, enseignants, responsables de centres sociaux et d’amicale laïques...), d’autant que le boulot va être énorme vu le contexte. Chacun peut inviter autour de soi.

A.S. a fait le point de la scolarisation l’an passé. C’est considérable :

- 11 enfants scolarisés en maternelle

- 52 en primaire

- 21 au collège

- 1 en formation professionnelle par alternance

- 2 en enseignement spécialisé.

Soit 87 enfants au total, la très très grande majorité des enfants. Et il s’agit de ceux dont la scolarité était assez régulière.

Répondre à cet article


dans cette rubrique