Union des Syndicats CNT de la Loire

(Interpro, PTT, Santé-Social, Éducation,
Communication, Culture et Spectacles)

contre la fermeture d’un super lieu à Lyon, la friche RVI…
[Posté le 28/07/2010]

Petit mail d’info pour celleux qui ne sont pas trop loin : super concert chez des gens que j’admire beaucoup samedi 31 juillet 2010 prochain à Glandage (dois).

Pis une foi n’est pas coutume : une petite pétition (oui je sais, ça en fait beaucoup à signer) contre la fermeture d’un super lieu à Lyon, la friche RVI… >

http://www.petitionduweb.com/Soutie...

pour comprendre de quoi il s’agit > un joooli documentaire sur l’incroyable atelier vélo de la friche (un des noooombreux délires à la friche) : http://vimeo.com/12914091

Tchôoo.

m.

www.vimeo.com/user3128531

www.dailymotion.com/megaphone01

plus, un courrier de soutien à la friche, par les marcheurs sans papier du ministère de la régularisation de tous les sans papiers paris / nice :

Paris, le 11 juin 2010

A nos camarades de la Friche RVI (Lyon)

Chers amis,

Les marcheurs sans-papiers sont rentrés à Paris. Du Ministère de la Régularisation de Tous les Sans-Papiers (14, rue Baudelique 75018) que nous occupons à des fins politiques depuis maintenant un an, et dont nous pouvons être expulsés à tout moment, nous tenions à vous faire parvenir nos remerciements et vous exprimer notre soutien. Nous savons que la Municipalité de Lyon veut vous faire quitter la Friche à la fin du mois de juillet et prétend vous reloger en septembre dans des locaux qui seront trop petits pour accueillir tous les artistes qui travaillent actuellement à la Friche, leurs œuvres et leur matériel.

La Mairie qui veut vous expulser sans même avoir pris le temps de vous consulter a aussi refusé de faire cas de nous, les marcheurs sans papiers, lorsque nous sommes passés à Lyon les 13 et 14 mai dernier. Recevoir une centaine de personnes dans un espace autogéré n’est pas un petit effort, or, vous ne nous avez pas seulement fourni un toit, vous nous aussi fait découvrir la richesse de votre lieu, qui fourmille d’art et de vie, faisant de notre séjour avec vous un moment de partage et de fête qui nous a laissé un souvenir inoubliable… Votre lutte est aussi la nôtre. Quand la municipalité prétend sélectionner les artistes qui pourront entrer dans les nouveaux locaux en s’appuyant sur des critères de « production » (que veut dire la production en art ?), nous ne pouvons pas ne pas penser aux critères sur lesquels on veut aussi choisir les personnes qui « méritent » de rester sur le sol français. Il nous paraît évident que c’est l’imagination et l’inventivité collectives qui donnent son âme à la Friche et en font un espace ouvert et généreux. Plutôt que de vous le retirer, la ville de Lyon devrait peut-être prendre en compte le dynamisme que vous insufflez au quartier, et à la vie culturelle lyonnaise en général, en marge de l’art institutionnel qui est souvent morbide et réservé à un tout petit nombre.

Nous savons que vous vous battrez jusqu’au bout pour que continue l’expérience artistique et humaine que vous avez initiée il y a huit ans déjà, nous sommes solidaires de votre lutte, nous marchons à vos côtés.

Les marcheurs Paris-Nice et tout le MRTSP (Ministère de la régularisation de tous les sans-papiers)

Répondre à cet article