Union des Syndicats CNT de la Loire

(Interpro, PTT, Santé-Social, Éducation,
Communication, Culture et Spectacles)

Le Tricastin bientôt prolongé
[Posté le 4/06/2010]

Plus vieux générateur encore en activité en Rhône-Alpes, mis en service en 1980, le réacteur n° 1 de la centrale du Tricastin (Drôme, photo) était le premier à passer son troisième contrôle décennal. Initialement prévu pour durer 30 ans, la poursuite de son exploitation dépend du feu vert de l’ASN, qui doit se prononcer avant la fin de l’année. Il ne fait pourtant guère de doute que l’autorisation sera accordée.

Le Tricastin n’est pourtant pas un exemple en matière de sécurité. Dans la nuit du 7 au 8 juillet 2008, lors du nettoyage d’une cuve, de l’uranium a été déversé dans les rivières avoisinantes. Des mesures effectuées dans les jours qui suivaient, dans la nappe phréatique au Tricastin ont révélé des « valeurs [de radioactivité qui] ne peuvent être expliquées par le rejet accidentel », affirmait alors l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN). Didier Champion, directeur de l’environnement de l’IRSN, estimait alors qu’« on ne peut exclure qu’il y ait eu des rejets antérieurs, à l’origine d’une pollution à l’uranium. ». En clair, la centrale fuite depuis longtemps.

Depuis, le site fait l’objet d’une surveillance rapprochée. En 2009, l’ASN a cofinancé une étude sur les cancers constatés dans 37 communes entourant la centrale. L’autorité dit également suivre avec intérêt l’étude de l’IRSN, dont les conclusions définitives devront être présentées le 11 juin prochain. Elles « pourront amener l’ASN à adapter les exigences de surveillance réglementaire de la nappe phréatique et des cours d’eau situés autour du site nucléaire du Tricastin », écrivent les surveillants du nucléaire.

Repères Rhône-Alpes est la région qui compte la plus forte concentration de centrales nucléaires. 4 des 19 installations françaises se trouvent ici. Elles comprennent 14 réacteurs sur un total de 58 en France, soit presque un quart. Leur capacité totale est de 13 400 MW, soit 21% de la production française.

source : http://www.lyon-info.fr/?Rhone-Alpe...

Répondre à cet article