Union des Syndicats CNT de la Loire

(Interpro, PTT, Santé-Social, Éducation,
Communication, Culture et Spectacles)

Solidarité avec les étudiants stéphanois sanctionnés :
[Posté le 27/03/2010]

*rassemblement et pique-nique solidaire mardi 30 mars à partir de 9h00 devant le ministère de l’enseignement supérieur, 1 rue Descartes, Paris 5ème*

A la suite des longues grèves à l’université du printemps dernier, 9 étudiants grévistes stéphanois ont été sanctionnés par la section disciplinaire de l’Université Jean Monnet ; aujourd’hui, ils font appel devant le CNESER qui se réunira le 30 mars au Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche.

Leur comité de soutien vous invite à un rassemblement et à un pique-nique solidaire à l’occasion de leur jugement et vous informe que l’accès aux séances de jugement est public :

Rassemblement et pique-nique solidaire à l’occasion du jugement en Appel des 9 étudiant.e.s grévistes sanctionné.e.s à Saint-Etienne Mardi 30 Mars A partir de 9 heures Devant le Ministère de l’Enseignement Supérieur, 1 rue Descartes 75005 Paris

Les sanctions prononcées par le conseil de discipline de l’Université de Saint-Étienne en septembre dernier sont particulièrement graves au regard des faits reprochés, qui relèvent en fait de la contestation issue du mouvement dans les universités au Printemps 2009 un peu partout en France. Ces sanctions scandaleuses condamnent la mobilisation étudiante en elle-même, et constituent par leur sévérité une première pour les universités françaises :
- Blâme pour quatre étudiant-e-s,
- Un an d’interdiction d’inscription avec sursis pour l’un d’entre eux/elles,
- Deux ans d’interdiction d’inscription avec sursis pour les quatre autres.

On cherche à bâillonner le mouvement étudiant, et force est de constater que nous avons affaire à des sanctions politiques qui ont pour seul objectif de couper court à toute volonté de contestation en rapport avec les réformes que connait actuellement l’université française. Nous sommes indignés et réclamons le retrait de ces sanctions devant l’instance d’appel.

Nous rappelons que la démarche du Comité de soutien s’inscrit également dans une dénonciation plus large des poursuites engagées un peu partout ailleurs, tant sur un plan pénal que disciplinaire et qui sont, ni plus ni moins, des procès politiques intentés contre ceux qui luttent.

Contre la répression, la solidarité est une arme !!!

Le comité de soutien stéphanois
- Signataires : Capagauche ! Saint-Etienne, CGT cheminots 42, CGT Santé/Action sociale 42, CNT 42, Collectif 100pap, Collectif étudiant de Saint-Etienne, FCPE 42, FERC SUP CGT, FSU 42, Jeunes Communistes 42, La Ligue des droits de l’Homme, MJS Loire, NPA Saint-Etienne, PCF 42, Parti de gauche Loire, PCF Saint-Etienne, Réseaux Citoyens, Section CNT Université de Saint-Etienne, SUD Éducation 42, Solidaires Loire, UD CGT 42, Union des Étudiants Communistes 42.
- Contact : Comité de soutien UJM - Bourse du Travail - 4, cours Victor Hugo - 42028 Saint-Étienne Cedex 1

Mail : soutien.ujm42 gmail.com

Site web : http://ujmenlutte-st-etienne.over-b... (rubrique "Répression")

Répondre à cet article