Union des Syndicats CNT de la Loire

(Interpro, PTT, Santé-Social, Éducation,
Communication, Culture et Spectacles)

No Border : hier soir au Hangar Kronstadt
[Posté le 7/02/2010]

pendant la nuit le hangar a été évacué par les forces de l’ordre ! et merde !

hier soir au Hangar Kronstadt :

Rappel : Ce Hangar Kronstadt n’est pas un squatte. Il a été légalement loué avec les finances du réseau. (Les militants noborders avaient un local au centre ville depuis septembre mais le bail a été stoppé car l’espace était devenu trop petit) Nous avons l’eau et l’électricité depuis vendredi. deux toilettes, une douche,( remis en état par notre plombier R.) Nous avions invités ce soir les voisins du quartier et les militants associatifs à venir découvrir notre nouveau lieu et à discuter avec les activistes. Quelques bénévoles des associations humanitaires sont venus, mais aucun voisin. Une centaine de migrants sont venus au moment du concert, puis sont repartis à la distribution du repas de salam. Quand ils sont revenus vers le Hangar poursuivre la soirée, la police a voulu les stopper. Mais les policiers étaient moins nombreux qu’eux, leur volonté de venir était très forte, et en groupe ils ont pu franchir le barrage en force, et entrer. Ils étaient heureux d’avoir tenu tête aux CRS, et heureux qu’on les accueille chez nous. Un fort déploiement policier a suivi. Ils semblaient se préparer à attaquer le Hangar. Nous avons contacté les médias. Puis le sous préfet est venu sur place. Nous lui avons expliqué que notre porte est ouverte aux sans papiers et qu’on ne mettra personne dehors, même si notre projet n’est pas d’héberger. La police s’est posté à tous les carrefours menant au Hangar. Elle empêche les militants et les migrants d’y accéder. Et bien sur aucun migrant ne veut sortir dans ces conditions. Quelques militants arrivent à déjouer les barrages pour l’instant. Des Crs passent quelques fois en courant devant le hangar... Intimidation permanente. Les journalistes ont beaucoup insisté pour avoir des images de l’intérieur. Nous leur avons refusé d’entrer. Mais nous avons répondu à leurs questions devant la porte. Certains étaient très mécontents, ils disaient avoir fait beaucoup de km pour venir ici... (Ils imaginent être les seuls dans ce cas ?) Les Sans Papiers font de la musique, écrivent des messages sur les panneaux d’expression, dessinent, se reposent. Ils sont inquiets également de la situation et vont regarder régulièrement dans la rue. Les activistes ont organisé des services de surveillance de la porte pour la nuit. Demain une réunion d’explication avec les sans papiers doit se faire.

- des évènements pour faire fonctionner ce hangar Kronstadt qui doit devenir pour 2 mois, un lieu d’échanges et de rencontres, de débats, d’information, d’expositions, de projections, de concerts,....

Pour la liberté de circulation et d’installation, contre les centres de rétention, les expulsions, l’exploitation, la guerre et l’oppression, contre les politiques liberticides de nos gouvernements, contre Frontex et l’Europe forteresse. Pour tenter de mettre les migrants à l’abri des harcèlements policiers quotidiens, leur donner un espace d’autogestion et d’expression. Tout le monde peut venir proposer, créer ici. On vous attend !

numéro contact Kronstadt : 06 99 74 67 00 mp

Répondre à cet article


dans cette rubrique