Union des Syndicats CNT de la Loire

(Interpro, PTT, Santé-Social, Éducation,
Communication, Culture et Spectacles)

Occupation de la Bourse du travail par des personnes sans hébergement et leurs soutiens
[Posté le 2/04/2019]

Le jeudi 21 à 6h du matin, les forces de l’ordre ont violemment expulsé de nombreuses familles de la dite « maison bleue » occupée depuis un an, sans proposer de solution d’hébergement. Ce matin, le réfectoire de l’Ehpas Les Lauriers qui accueillait quelques dizaines de places d’urgence que la Direction départementale de la cohésion sociale gère en hiver a fermé ses portes, grossissant encore le nombre de personnes à la rue dans une ville qui compte pourtant environ 13 000 logements vacants.

"Nous, Associations Ligériennes estimons qu’il est légitime d’occuper ce jour la Bourse du Travail pour mettre ces personnes à l’abri et interpeller les pouvoirs publics sur leur situation.

Une dizaine de familles avec enfants, plus d’une vingtaine d’adultes et des mineur·es isolé·es, sont actuellement sans aucune solution d’hébergement .

Cet état de fait est intolérable. Tant que des solutions d’hébergement dignes ne seront pas trouvées, nous soutiendrons cette occupation citoyenne et appelons toutes les associations à dénoncer la situation d’accueil odieuse qui est réservée à ces personnes."

Fait à Saint Etienne, le 1er avril 2019

Les premiers signataires :

La Cimade, La Ligue des Droits de l’Homme section Saint Etienne, LES HéROÏNES, L’ateliéphémère, Emmaüs, UL CNT42, Camelote (collectif informel), Ensemble Romana, AVATARIA, la Fab-Ka


dans cette rubrique