Union des Syndicats CNT de la Loire

(Interpro, PTT, Santé-Social, Éducation,
Communication, Culture et Spectacles)

À Saint-Etienne les 22-23 octobre 2016 "Forum pour le désarmement de la police et la démilitarisation des conflits"
[Posté le 1er/10/2016]

Rassemblons-nous contre les violences et les armes de la police !

Parade de rue, discussions, ateliers, concerts...

Depuis 1912 et les premiers gaz lacrymogènes, on voit se multiplier l’utilisation, par la police et l’armée, d’armes à létalité réduite. Plus couramment appelées « armes non-létales », elles, et le système qui les encadre, font pourtant une quinzaine de morts par an.

Grenades, Flash-Balls, Taser, la militarisation du maintien de l’ordre répond à une volonté de réprimer la moindre rébellion, la moindre résistance, la moindre déviance. Que ce soit dans les quartiers ou pendant un mouvement social, contre des sans-papiers ou des militantes, la police et la gendarmerie usent de la force armée que l’État lui octroie.

Les armes policières utilisées en France et exportées dans le monde entier, sont fabriquées sur le sol français. Verney-Carron à Saint-Étienne, Alsetex dans la Sarthe, Nobel Sport à Pont-de-Buis sont les entreprises de ce commerce juteux.

Nous voulons mener une percée dans l’imaginaire en ciblant ceux qui produisent les armes de la police. En s’interrogeant sur la logistique qui fait vivre la répression, qui la met en œuvre et en ciblant ce que cette militarisation des conflits et ces politiques de terreur signifient au quotidien sur la population.

L’année dernière un premier week-end de mobilisation a eu lieu à Pont de Buis pour pointer l’usine et sa production mortifère.

Cette année nous organisons un week-end d’action, de forums et de rencontres les 22/23 Octobre 2016 à Saint-Étienne.

PROGRAMME PROVISOIRE :

Samedi 22 octobre :

- A 11h, , accueil et infos avec le café

- A 15h, FAMAS’tival, parade costumée, animée par une visite guidée carnavalesque du patrimoine industriel de la capitale du FAMAS (Fusil d’Assault de la Manufacture de Saint-Etienne) devant le musée d’Art et D’industrie, Place Albert Thomas à 15h !

- A partir de 19h, repas et concert de soutien : Tout doit disparaitre ( New wave du mardi matin), Dubmentalist ( porte bien son nom), DJ la tache (électro qui porte bien son nom)

Dimanche 23 Octobre, au Clapier (ancienne gare)
- 10h/11h : – ateliers autodéfense (mixte/non mixte) – ateliers pour une gestion non-violente des conflits par le MAN (mouvement pour une alternative non-violente)

- 11h/12h30 : table ronde « Le commerce et l’ industrie de l’armement français » (avec l’observatoire des armements et Mathieu Rigouste)

- 12h30/14H : pause

- 14h/15h30 : table ronde « De l’ordre colonial à l’état d’urgence permanent, évolution du maintien de l’ordre » (avec les collectifs Désarmons-les, Urgence Notre Police Assassine, Ishkashato, des militants de la cabane juridique de calais )

- 15h30/16h : pause

- 16h/17h : discussions : -face à la police/face à la justice, infos pratiques (avec désarmons les/ street-médics/caisse de solidarité)

- 17h/18h : assemblée de clôture.

plus d’infos : desarmonslapolice ou verneycaron [1]riseup.net

Répondre à cet article