Union des Syndicats CNT de la Loire

(Interpro, PTT, Santé-Social, Éducation,
Communication, Culture et Spectacles)

Condamnation du syndicaliste Fouad HARJANE face à la SNCF : Audience décisive le 14 novembre 2014 !
[Posté le 12/11/2014]

Ce vendredi 14 Novembre à 9h, Fouad HARJANE, syndicaliste CNT condamné à payer 40000 euros de dommages et intérêts à la SNCF pour avoir bloqué la gare de Metz le 23 mars 2006 lors de la lutte contre le CPE (Contrat de Première Embauche) est convoqué à une nouvelle audience devant la chambre civile du tribunal de Metz. Cette audience sera décisive et lourde de conséquences dans la mesure ou la cour rendra son verdict définitif quant à la requête de la SNCF qui conteste la recevabilité de l’appel formulé part notre camarade.

Pourtant, le caractère injuste de la première décision de justice ne fait aucun doute. Si notre camarade Fouad Harjane a été le seul poursuivi pour une action pacifique, menée sans aucune dégradation, initiée par l’assemblée générale des étudiant-e-s grévistes de l’Université de Metz et assumée par un collectif de près d’un millier de manifestants, rappelons en outre que celle-ci a été mise en oeuvre dans le cadre d’une lutte légitime, d’ampleur nationale et interprofessionnelle, et qui avait conduit le gouvernement de De Villepin à abroger la loi sur le CPE. Ces poursuites à l’encontre de notre camarade n’ont donc qu’un seul objectif : faire exemple, criminaliser les luttes sociales et l’action syndicale afin de protéger une nouvelle fois les intérêts du patronat.

Alors que la mobilisation en soutien à Fouad Harjane s’amplifie, comme l’ont montré les nombreux rassemblements organisés depuis des mois partout en France, mais aussi en Algérie, en Pologne, en Espagne et en Grèce, la CNT Moselle tient à réaffirmer ses exigences :

- Elle demande à la SNCF, maintes fois sollicitée notamment via son comité central d’entreprise, d’assumer publiquement cette répression anti syndicale et de retirer ses poursuites à l’encontre de Fouad HARJANE

- Elle exige de la chambre civile du TGI de Metz la relaxe totale de notre camarade, injustement condamné pour une action collective

- Elle revendique finalement au gouvernement de cesser immédiatement tout processus visant à criminaliser l’action syndicale, et réclame l’amnistie civile comme pénale pour tous les militants condamnés dans le cadre du mouvement social. A ce titre, nous ne manquons pas de rappeler publiquement qu’au moment des faits, de nombreux militants socialistes, dont certains sont aujourd’hui des élus, appelaient à l’amplification du mouvement contre le CPE et étaient présents sur les rails lors de l’occupation de la gare de Metz.

- Dans cette optique, l’Union Départementale de Moselle de la CNT appelle toutes et tous à se réunir vendredi 14 novembre, pendant l’audience de Fouad HARJANE devant le Tribunal de Metz (Rue Haute Pierre, place de la République), à partir de 8h30. D’ores et déjà elle indique que plusieurs de ses sections syndicales débrayerons afin de se rendre au tribunal et précise qu’elle a déposé dans l’Éducation Nationale un préavis couvrant les personnels qui seront grévistes.

Suite à l’annonce du verdict, nous inviterons toutes et tous à se rendre au local de la CNT, place des charrons, afin de nous réunir en assemblée générale pour organiser les prochaines échéances de la mobilisation.

Révoltée et déterminée, quelle que soit la décision du tribunal ce vendredi, la CNT Moselle annonce qu’elle amplifiera sa lutte et multipliera les initiatives visant à obtenir satisfaction sur ses revendications.

Pour plus d’informations sur le programme de la journée, et de la soirée, nous vous invitons à consulter notre site internet

La CNT Moselle

CONTRE LA CRIMINALISATION DU MOUVEMENT SOCIAL Un Syndicaliste condamné pour l’exemple à 40 000 € - Audience le 12 sept. ajournée au 14 novembre 2014

Non à la justice de classe et à la criminalisation du mouvement social !

La SNCF, transporteur ferroviaire ou agent de la répression ?

Contre la répression du mouvement social

Contre la criminalisation du mouvement syndical

Rencontre-débat contre la criminalisation du mouvement social le 19 juin à Lille

CNT Infos - octobre 2014 : un été sous le signe de l’action

Non à la justice de classe et à la criminalisation du mouvement social !

Solidarité avec notre camarade Fouad ! Amnistie de tous les condamnés du mouvement social !

Amnistie sociale : entretien vidéo avec Fouad Harjane (CNT Metz)

Répondre à cet article