Union des Syndicats CNT de la Loire

(Interpro, PTT, Santé-Social, Éducation,
Communication, Culture et Spectacles)

Soutien aux inculpés de Vincennes
[Posté le 15/01/2010]

Soirée proposée par Papillon, le Numérozéro et le collectif100papiers

Jeudi 21 janvier 2010 - 19H00 - la Dérive

Entrée libre - table de presse - bouffe&bar prix libre

Les bénéfices de la soirée seront pour les inculpés de l’incendie du centre de rétention de Vincennes

La Dérive : 31 rue basse des rives à saint-etienne - derrière fac tréfilerie (arrêt de tram tréfilerie)

JUIN 2008 : LES SANS-PAPIERS ENFERMÉS À VINCENNES SE SONT RÉVOLTÉS. LES INCULPÉS ONT MAINTENANT BESOIN DE NOTRE SOUTIEN !

Le centre de rétention administrative de Vincennes était la plus grande prison pour sans-papiers de France. Il y régnait un état de révolte quasi permanente : affrontements avec la police, refus de manger, d’être comptés, cartes déchirées, chambres brûlées... Le 21 juin 2008, Salem Souli, un retenu qui avait réclamé en vain ses médicaments y mourait. Le lendemain 22 juin, les retenus organisèrent dans le centre une marche silencieuse qui fut fortement réprimée. Au cours de la révolte qui s’en suivit la prison est partie en fumée. Depuis l’incendie l’Etat a multiplié les arrestations de retenus présents ce jour-là, dans le souci évident de faire des exemples et de dissuader quiconque de se révolter. Dix personnes sont à ce jour poursuivies pour « destruction de biens par l’effet d’incendie et violence à agent de la force publique avec une incapacité totale de moins de cinq jours en réunion ».

Tout au long de l’instruction les avocats ont dénoncé une procédure menée exclusivement à charge. La justice veut une fois de plus punir quelques individus pour des faits qui sont la manifestation d’une révolte collective : la révolte contre la mort d’un des leurs, contre les expulsion, contre leur enfermement et les conditions de rétention. Les inculpés risquent des peines lourdes (10 ans de prison), même sans les peines supplémentaires de l’interdiction du territoire et de l’expulsion. Ce procès ne doit pas être celui de quelques boucs-émissaires ; il pourrait au contraire être une tribune pour dénoncer la politique d’immigration et exiger la fermeture des centres de rétention. Cette révolte est sans conteste une de celles qui ont fait le plus mal, concrètement et symboliquement, à la machine à expulser depuis bien longtemps. On peut donc s’attendre à ce que la justice frappe sévèrement les « retenus » qui seront jugés pour l’incendie afin de décourager toute velléité de résistance. La solidarité avec les inculpés nous paraît une évidence et une nécessité avant tout pour qu’ils ne soient pas condamnés ; aussi pour que ce mouvement de révolte collective ne soit pas réduit à des actes épars, forcément individuels, voire pathologiques. Cette histoire doit rester commune pour combattre la séparation entre les bons et les mauvais, les dociles et les fouteurs de feu ; pour répondre au spectacle et à l’oubli, pour contribuer à détruire les prisons sans cramer avec elles. La seule culpabilité réside dans une politique qui fait que des êtres humains sont pourchassés, arrêtés, enfermés, expulsés au prétexte qu’ils ne disposent pas de papiers administratifs que l’Etat nous impose d’avoir. La responsabilité réside dans la politique de contrôle des mouvements migratoires. Chaque année des milliers de personnes meurent en essayant de franchir des frontières. Aujourd’hui nous sommes solidaires de tous ceux accusés d’être à l’origine de l’incendie de Vincennes parce que nous sommes solidaires de celles et ceux qui, d’une manière ou d’une autre, se révoltent contre un monde où des millions de vies sont suspendues à des bouts de papiers.

Un collectif s’est constitué pour soutenir les inculpés (leur envoyer des mandats et payer leurs frais d’avocats), pour faire connaître les suites judiciaires de l’incendie et pour construire avec les « retenus » une défense collective. Leur procès se déroulera du 25 au 27 janvier 2010. une semaine de solidarité aura lieu du 16 au 24 janvier 2010. C’est dans ce contexte, et pour soutenir les inculpés, que nous vous invitons à cette soirée de discussions, informations et témoignages.

+ d’infos sur le sujet : http://lenumerozero.lautre.net/arti...

Collectif de soutien aux inculpés de Vincennes :

liberte-sans-retenue riseup.net

Collectif100papiers de saint-etienne : coll100pap riseup.net

Répondre à cet article