Union des Syndicats CNT de la Loire

(Interpro, PTT, Santé-Social, Éducation,
Communication, Culture et Spectacles)

COMMUNIQUE des FAUCHEURS VOLONTAIRES
[Posté le 5/09/2013]

Semences de colza muté : les Faucheurs Volontaires en action en Lorraine contre les OGM cachés

L’actualité OGM de l’été 2013 n’est pas seulement la remise en cause du moratoire sur le maïs Mon 810 de Monsanto, mais aussi le constat de l’explosion des surfaces de variétés de tournesol tolérant aux herbicides (VTH) issus de mutagénèse (technique OGM reconnue par la directive européenne 2001-18, mais non encadrée comme telle) et l’arrivée des colzas VTH issus des mêmes processus.

Que des OGM soient obtenus par une technique ou une autre ne change en rien les aspects de la problématique : plantes pesticides (ou tolérantes aux herbicides), brevetage, impact sur la biodiversité , manque ou faiblesse des études sur les conséquences sanitaires (humaines et animales) et environnementales, mise en péril des populations pollinisatrices, prolifération de "mauvaises herbes" devenues tolérantes, augmentation des quantités d’herbicide retrouvé es dans les sols, l’eau potable et les aliments,... Des distributeurs de semences (dont LORCA, en Moselle) annoncent pour la nouvelle campagne de nombreux semis de colza VTH (technologie Clearfield), ce qui donne une autre ampleur aux menaces sur la flore sauvage et cultivée, au vu de leur capacité se croiser. avec toutes les espèces de la même famille (les choux, ravanelles et autres brassicacées) risquant de disséminer la tolérance l’herbicide toutes les plantes cousines .

"Ces semences de colzas VTH non valu es sont distribuées aux agriculteurs avec des informations mensongères et un guide de bonnes pratiques non obligatoires que personne ne respecte. De fait, ils se retrouvent utiliser des semences OGM sans le savoir. De plus, les grains et les tourteaux issus de ces plantes gorgées d’herbicides seront utilisés dans l’alimentation animale, y compris par des agriculteurs ayant fait le choix d’un cahier des charges sans OGM.

Les VTH OGM cachés maïs, tournesol, colza ne sont nullement une solution technique pertinente et mènent :

  • Une impasse agronomique inéluctable
  • Une impasse sanitaire par la multiplication de l’emploi des pesticides au détriment de la santé des consommateurs
  • Une impasse environnementale en augmentant les risques de résistance au herbicides et en impactant fortement les pollinisateurs.

Toutes les nouvelles variétés issues de mutagénèse sont des OGM et en conséquence doivent intégrer le cadre législatif, bien qu’il soit très insuffisant Les variétés rendues tolérantes aux herbicides doivent être interdites et retirées du marché

2 septembre 2013

Plus d’infos.

Répondre à cet article