Union des Syndicats CNT de la Loire

(Interpro, PTT, Santé-Social, Éducation,
Communication, Culture et Spectacles)

Lundi 15 avril Nouvelle action anti-OGM des faucheurs volontaires et de la confédération paysanne sur le site de MONSANTO à Trèbes
[Posté le 15/04/2013]

Communiqué de presse :

-1/L’extension du site de Trèbes et développement alarmante de la branche pesticides.

Une nouvelle fois, les Faucheurs Volontaires (FV), venus de toute la France, ont envahi le site de Monsanto de Trèbes en compagnie de militants locaux de la Confédération Paysanne. Ils sont venus y dénoncer en premier lieu l’extension du site de 60 silos de 24 m de hauteur qui permettra à cette entreprise,d’inonder et de contaminer l’Europe d’OGM et de pesticides , ceci avec la complicité de la Communauté d’Agglomération et de la mairie de Trèbes. A ce sujet, il faut savoir qu’un des adjoints au Maire est impliqué dans cet agrandissement, puisqu’il a été salarié de la firme. Les FV rappellent que les OGM augmentent l’utilisation des pesticides et que le Sénat a reconnu dernièrement que les autorisations de mise sur le marché (AMM) de milliers de molécules chimiques pesticides étaient abusives. Il a aussi reconnu en deuxième lecture, le rôle des lanceurs d’alerte dont nous faisons partie.

-2/ L’inspection citoyenne

Dans un deuxième temps, les FV sont venus faire une inspection citoyenne pour vérifier qu’il n’y avait pas dans les hangars de Monsanto, des semences transgéniques enrobées de pesticides interdits en France (le poncho, le Cruiser), comme ils en avaient trouvé en 2012.

-3/ Les études toxicologiques

L’actualité dans d’autres domaines, ne doit pas nous faire oublier que les études toxicologiques récentes (2012), réalisées par l’équipe de Gilles Eric Séralini du CRIIGEN (Comité de Recherche et d’Information Indépendantes sur le génie GENétique) alertent sur les risques et la toxicité des semences OGM NK603 et du Roundup et ont démontré ce faisant, que les études officielles n’étaient pas crédibles. Face aux risques avérés qui concernent les OGM, les FV soulignent, que le « Monsanto Act », récemment voté aux Etats Unis, permet à cette entreprise de passer outre les décisions de justices concernant d’éventuelles interdictions des OGM. Les FV dénoncent l’irresponsabilité de Monsanto en matière de santé publique et environnemental

-4/ Le chantage à l’emploi

Les FV dénoncent le chantage à l’emploi fait par Monsanto, pour justifier l’extension de son site par exemple, avec la publicité faite autour d’une reconversion possible des salariés de PILPA (entreprise de crème glacée)au sein de cette firme

Aujourd’hui, tout le monde sait que Monsanto = OGM et Pesticides

Article : Construire un Monde Solidaire

Répondre à cet article