Le procès des 7 reporté, la solidarité continue !

Vendredi 25 juin 2010 // Union locale

Suite au mouvement social des enseignants, chercheurs et étudiants de 2009 contre la loi LRU, 7 étudiants de l’Université Toulouse Mirail (UTM) ont été désignés par la présidence de la fac comme responsables de délits aussi lourds qu’une réquisition de petits gâteaux, un dégondage de porte, et autres incidents concernant du matériel.

Ces 7 boucs-émissaires étaient convoqués ce jour, jeudi 24 juin 2010, plus d’un an après les faits dénoncés, au tribunal de grande instance de Toulouse.
200 personnes se sont rassemblées dès 8h du matin pour affirmer leur solidarité avec les inculpés et dénoncer l’acharnement de la présidence de l’UTM.
Ayant eu connaissance trop tard de certaines pièces ajoutées, les avocats des étudiants ont demandé le report du procès. Jour de grève aidant, l’avocat de l’UTM a accepté ce report, tout en rappelant à chaque inculpé qu’une épée de Damoclès planait toujours sur sa tête.

Le procès aura donc lieu le… 3 février 2011 !

Qu’ils ne comptent pas sur notre essoufflement ou notre oubli ! La CNT 31 continue à dénoncer l’obstination punitive de la présidence de l’UTM, qui s’était tristement illustrée l’année dernière en faisant occuper le campus par la police. Nous resterons activement solidaires de ces 7 militants ciblés par une politique répressive qui menace tous les mouvements sociaux à venir.

Un coup porté contre l’un de nous est un coup porté contre tous ! Retrait inconditionnel des plaintes contre les 7 inculpés !

Rass soutien aux 7 inculpé-e-s

info portfolio

Répondre à cet article