V.15 Mai 2009 Solidarité avec l’ANDCM

Mardi 12 mai 2009 // Afrique

La CNT 31 appelle a un rassemblement de soutien avec l’ANDCM/
Vendredi 15 Mai 2009 à 10h00 devant le consulat du Maroc

57, Avenue Jean Rieux 31500 Toulouse 05 62 47 10 47. Amenez des pancartes et autres !

Venez nombreux et nombreuses.

CAMPAGNE DE SOLIDARITE INTERNATIONALE DE LA COORDINATION
SYNDICALE EURO-MAGHREBINE ET DE LA CNT AVEC L’ANDCM (MAROC)

ANDCM

Dans le cadre de la Coordination syndicale euro-magrhebine , qui regroupe entres autres la CGT (Espagne), des syndicats autonomes algériens , la CNT (France), des secteurs en lutte du mouvement social marocain, il a été décidé de transformer le 16 mai 2009 en une journée de lutte contre le chômage, la précarité et l’exclusion sociale, en soutien et solidarité avec l’Association Nationale de Diplômés/ées en chômage du Maroc (ANDCM).

POURQUOI LE 16 MAI ?

Le 16 mai 1993, Moustafa El Hamzaoui, militant de l’ANDCM de Khenifra, a été kidnappé, torturé et assassiné dans le commissariat de police de Khenifra. Depuis lors, l’ANDCM a fait de cette date une journée qui maintient vivante la flamme de la lutte pour laquelle Mustafa El Hamzaoui a livrée sa vie.

Depuis lors, l’ANDCM, bien que n’étant pas légalisée, malgré la répression contre ses militants, continue à maintenir sa lutte pour le droit au travail et à s´organiser librement et pour une transformation démocratique réelle de la société marocaine.

Au moment où le chômage et la précarité ne cessent d’augmenter, où les politiques fiscales ne bénéficient qu’au Capital, où les privatisations
des entreprises rentables et des services publics, en résumé, on privatise les bénéfices et on socialise les pertes, il est plus nécessaire que jamais de globaliser la résistance, promouvoir des alternatives à la crise du Capital.

C’est pourquoi nous appelons toutes les organisations impliquées dans la lutte contre le chômage, la précarité et l’exclusion sociale à participer 16 mai à Khenifra avec l’ANDCM à la journée de lutte en mémoire de Moustafa le Hamzaoui, ainsi qu’à effectuer des actions et des rassemblements devant les ambassades et les consulats marocains, exigeant la reconnaissance légale de l’ANDCM et le châtiment des coupables de l`assassinat de Mustafa le Hamzaoui.

Pétition de solidarité avec l’ANDCM

Nous, signataires de cette lettre, voulons exprimer notre solidarité avec l’Association Nationale de Diplômés/ées chômeurs/euses du Maroc qui depuis sa création le 26 octobre 1991, maintient sa lutte pour le droit au travail et à s´organiser librement et pour une transformation démocratique réelle de la société marocaine.

L’histoire de l’ANDCM, qui n’est pas légalement reconnue par le gouvernement marocain, est une histoire pleine de répression : prison, bastonnades, amendes, détentions et jugements injustes par le gouvernement marocain, exercés sur l’association et ses militants, pour le délit de combattre pour son droit au travail et à s´organiser librement.

Le 16 mai 1992 mourait assassiné dans le commissariat de police de Khénifra le militant de l’ANDCM, Moustafa El Hamzaoui, sans que jusqu’à aujourd’hui on ait éclairci les faits, trouvé sa tombe et puni aux coupables.

C’est pourquoi nous exigeons du gouvernement marocain : .

la reconnaissance légale de l’ANDCM et de son droit au travail et à s´organiser librement.
le châtiment des coupables du meurtre de Moustafa El Hamzaoui

Note : Ces signatures seront livrées dans les ambassades et les consulats marocains le 16 mai

Répondre à cet article