Soirée débat sur la désobéissance dans l’éducation nationale

Vendredi 9 janvier 2009 // Syndicat SSE

Réunion vendredi 16 janvier 2009 à 20 h
Au 1 rue Delpech (à l’angle du commissariat de police de la rue du Rempart St Etienne).
En présence d’Alain Refalo.

A l’appel des désobéisseurs de la Haute-garonne
vendredi 16 janvier à 20h 1 rue Delpech (local de Sud)

La désobéissance civile, une nouvelle forme de lutte dans l’éducation nationale

Les réformes dans l’Education Nationale continuent de pleuvoir renforçant le contrôle social exercé sur les élèves et leurs parents et faisant de l’école un lieu de plus en plus autoritaire : multiplication des évaluations nationales , fichage des élèves par Base élèves, soutien hors temps scolaire..

Face à ce rouleau compresseur, de plus en plus d’enseignants se lancent dans la désobéissance civile en toute conscience et s’opposent à ces projets, refusant le rôle qu’on leur impose : refus des deux heures de soutien,refus des programmes 2008, refus des évaluations, refus de remplir le fichier Base élèves...Ils s’engagent au contraire à favoriser la construction de la pensée de l’élève par une pédagogie coopérative et des apprentissages qui ne sont pas basés sur des automatismes afin que l’école puisse devenir enfin un lieu émancipateur.

Il semble urgent d’agir collectivement afin de coordonner les actions et de ne pas rester isolé face aux réactions de l’administration. Les désobéisseurs de la Haute Garonne soutenus par l’ICEM, Sud, CNT, …. proposent une réunion le vendredi 16 janvier à 20h au 1 rue Delpech (rue derrière TATI en centre ville).

Nous ferons le point sur le mouvement actuel de désobéissance dans l’Education Nationale et nous réfléchirons à comment amplifier cette nouvelle forme de lutte et de résistance. Ce sera également le moment de nous rencontrer et d’ organiser l’action et les solidarités nécessaires qui en découlent.

Répondre à cet article