1, 2, 3,..., 20 : partez !

En décembre, l’AG de Toulouse/Mirail lançait un appel à la grève reconductible pour la nouvelle année... Une bonne idée ?!....

Lundi 5 janvier 2009, par raf // Syndicat SSE

Une AG des personnels se tiendra mercredi 7 janvier à 14h30 à la fac du
Mirail afin de discuter de la suite du mouvement. Pour préparer cette AG,
un rendez vous est donné aux personnes qui le souhaitent au bar le
Shylock, à côté de la fac à 12h30 .

Nous nous en doutions avant, mais depuis le 20 novembre, c’est sûr, nous ne sommes pas seuls à vouloir absolument stopper la destruction de l’école orchestrée par Darcos et le gouvernement.

Les remontées des AG du 20 nous ont aussi rassurés : nous ne sommes pas seuls à penser que pour contrer de telles attaques, il faut un mouvement d’ampleur, où le moteur sera une grève reconductible.

Depuis le 20, les actions de résistances et de suspensions se multiplient.

Les parents, à leur tour, prennent conscience de la situation. Ils se réunissent, occupent les écoles, manifestent au côté des personnels de l’Education Nationale.

Le mouvement est en pleine phase d’ascension, mais passé les vacances de février, il peut s’essouffler. C’est pour cela qu’il doit maintenant très vite se structurer autour d’une action forte et dans la durée : une grève reconductible qui fasse le lien entre des temps forts, très forts.

Nous ne sommes pas seuls, mais nous sommes encore trop isolés les uns des autres.

Le 20, plusieurs AG départementales ou conseils syndicaux ont reconduit sur une autre journée, sans qu’une véritable cohérence, porteuse de perspective ne se dégage.

Devant l’ampleur de la tâche, personne n’ose se lancer seul, et tout le monde attend un appel national. Un tel appel, assorti de l’unité, doit être recherché mais sera difficile à obtenir sans un coup de pouce qui ne sera pas providentiel.

Alors, entre le “tout le monde part ensemble“ et le “personne ne part tout seul“, il y a la place dans un tel contexte favorable à partir ensemble à plusieurs, à 20 départements par exemple,

cela nous semble un potentiel raisonnable.

Nous interpelons donc toutes les organisations départementales et leurs instances à mettre rapidement en débat la perspective d’un départ coordonné en grève reconductible au mois de janvier, suffisamment tôt pour ne pas buter sur les vacances (mardi 13 ? mardi 20 ?).

Sur Toulouse, une AG des personnels se tiendra le mercredi 7 janvier, elle nous permettra de faire un premier point sur les remontées des différents départements.

Maintenant, pour que Darcos arrête de nous casser... l’école, arrêtons de nous casser la tête chacun dans notre au coin, et organisons ensemble la riposte nécessaire !

info portfolio

P.-S.

En janvier, 1,2,3 ...20 partons !!!

Répondre à cet article