Notre arme c’est la grève !

Mardi 9 septembre 2008 // Syndicat SSE

A condition qu’elle soit organisée, réfléchie et qu’elle se poursuive tant que nous le décidons ! La grève pour gagner et pas pour se balader au milieu des ballons et rentrer chez soi en fin de manifestation ! La grève pour se donner le temps de réfléchir, pour échanger avec d’autres personnes qui luttent, pour construire un mouvement d’ampleur capable de faire frémir le gouvernement... Nous voulons créer un réel rapport de force qui soit enfin favorable aux travailleurs de l’éducation !

Voilà pourquoi nous ne participerons pas aux journées d’action, d’expression et autres sorties dominicales appelées par les grosses centrales syndicales !

L’expérience de ces appels ne cesse de confirmer la volonté de se montrer, d’apparaître de certains syndicats dans une démarche électoraliste. Mais une réelle opposition des travailleurs de tous les secteurs du public et du privé, des chômeurs et des exploités doit se construire ! De nombreux liens interprofessionnels auraient pu se créer entre toutes les personnes mobilisées l’an passé pour maintenir leurs droits : les employés des transports, de la grande distribution, du commerce, des PME, des grandes entreprises, de toute la fonction publique, les étudiants, les locataires, les sans logis... Nous avons la possibilité de faire plier le gouvernement face à toutes ces réformes mais il faut nous organiser par la base !

Pour toutes ces raisons, le syndicat santé-social-éducation de la CNT-31 n’appellera pas à participer à la journée d’expression du 11 septembre 2008 ni même à la manifestation du dimanche 19 octobre 2008.

Répondre à cet article