HISTOIRE DU SYNDICALISME D’ACTION DIRECTE

« Et pourtant, ils existent ! »

Mardi 26 juin 2007 // Le chat noir toulousain

Le documentaire est téléchargeable à cette adresse :
http://videobaseproject.net/video11...

(en bas de page, à la ligne « Téléchargements », faire un clic droit sur la mention « Web » puis choisir « Enregistrer la cible du lien sous… »)

- Licence : No-copyright
- Format du fichier : AVI (à transformer éventuellement si on veut diffuser le documentaire sur un poste de télé via un lecteur CD de salon)
- Poids du fichier : 695 Mo (ça tient sur un CD)

Documentaire de Michel Mathurin (2007 – 64 mn)
- Avec les interventions de David Rappe, Franck Mintz, Michel Fabre et Stéphane Dinard
- Produit par « Acracia Film » et « Atelier du Soir »

Combien de personnes savent que la CGT, quand elle s’est constituée, était différente des syndicats dits « représentatifs » actuels ? Entre 1895 et 1914, le syndicalisme révolutionnaire mise sur l’efficacité de la grève générale pour renverser d’un seul coup la démocratie bourgeoise et le régime capitaliste. En 1906, la charte d’Amiens est largement influencée par les partisans de l’action directe. Cette influence vient de la 1ère internationale, de la Commune, de la Fédération des Bourses du Travail lancée par Fernand Pelloutier et traversée par le courant anarcho-syndicaliste. Cet héritage sera revendiqué par la CGT-SR de 1926 à 1939 et par la CNT depuis 1946.

Répondre à cet article