I 07 : L’INTERNATIONALE DES LUTTES

Jeudi 31 mai 2007 // International

Du vendredi 27 avril au mardi 1er Mai 2007, la CNT a organisé des rencontres syndicales internationales intitulées I 07. Ces rencontres faisaient suite aux Conférences syndicales I 99 (en 1999 à San Francisco) et I 02 (à Essen en Allemagne). Cette conférence avait pour but d’échanger nos expériences respectives, débattre et élaborer, toutes et tous ensemble, des pistes afin de renforcer nos liens.

DEBATS, CONCERTS, MEETING ET MANIF AU MENU

Pour l’occasion quelques 250 militant-es internationaux venu-es des cinq continents ont fait le déplacement. Etaient également présent-es nombre de camarades de la CNT venu-es des quatre coins de France. Les débats portèrent sur des problèmatiques syndicales (coopératives, répression, représentativité, UE, précarité et délocalisation etc.), sociales (antisexisme, Campagne contre Coca-Cola, travailleurs migrants, antifascisme, lutte pour le logement, anti-impérialisme et néo-colonialisme etc.). Des réunions de travail par secteur d’activité (métallurgie, éducation, construction, poste, santé, culture, archéologie etc.) comme par zone géographique (Palestine, Europe, Amérique, Afrique, zone Méditerranée)eurent également lieu. Des concerts et des chorales libertaires animèrent les repas et les soirées... Quant à la manifestation du 1er Mai 2007, marqué du sceau de notre combat internationaliste et anticapitaliste, elle fut une réussite avec un cortège rouge et noir de 5 à 6000 personnes dynamique et revendicatif. Le meeting international, le 30 avril, faut aussi un moment particulièrement intense et émouvant avec, entres autres, l’intervention de Marta d’Atenco (Mexique) la machette à la main, celle de Raed (Palestine) ou encore celle du camarade guinéen de la CNTG revenant sur la grève générale victorieuse contre le dictateur Lansana CONTE. Grève qui se solda par la mort de 100 travailleur-ses.

CONSOLIDER LA SOLIDARITE INTERNATIONALE

Lors de la réunion confédérale, le Secrétariat International de la CNT et l’USI italienne ont proposé aux autres organisations présentes de mettre sur pied une coordination anticapitaliste internationale avec une page web commune (en plusieurs langues), une liste de diffusion et un forum de débat.Il a été, également, question de lancer des campagnes internationales sur des thèmes comme la liberté de circulation, la lutte contre les boîtes d’interim (proposition de la CK-LA polonaise) et la défense des droits syndicaux (entres autres en lien avec la lutte contre la chaîne des cafés Starbucks lancée par les IWW américains).

CAP VERS LE SUD !!!

I 07 constitue une étape importante de notre internationalisme dans le sens où pour la première fois étaient présent-es, à une rencontre de ce type, autant de militant-es venant d’Afrique, d’Océanie ou d’Amérique latine. Cet élèment est important, il traduit notre démarche volontariste de faire sortir notre internationalisme du seul cadre européen et occidental. Quel meilleur exemple de ce que doit être notre internationalisme que cette image lors du meeting international avec la camarade sibérienne du SKT traduite du russe au français par un syndicaliste cheminot du mali.

La lutte continue !!! Vive la solidarité internationale !!!

Répondre à cet article