Solidarité avec les antifascistes inculpés

Mardi 27 mars 2007 // Antifascisme

L’Union Locale CNT Toulouse dénonce avec fermeté les arrestations effectuées par la police lors de la manifestation du dimanche 25 mars à Toulouse contre le meeting du Front national.

Plusieurs centaines de personnes avaient répondu à l’appel de cette manifestation. Celle-ci se déroulait dans le calme et la détermination jusqu’à l’approche du centre des congrès Pierre Baudis (lieu où se tenait le meeting).Les forces de l’ordre avaient déployé un arsenal impressionnant créant une véritable zone rouge autour du centre des congrès. Fatalement, le face à face entre les manifestants antifascistes et les forces de l’ordre protégeant un meeting raciste a tourné court. La police loin de chercher l’apaisement, a attisé le feu en répondant immédiatement par des tirs de grenades lacrymogènes sur les manifestants. Ces affrontements se sont déroulés jusqu’à la place du Capitole où la manifestation s’est définitivement dispersée. Des policiers se sont alors livrés à des interpellations violentes et arbitraires.

Nous demandons la libération immédiate et l’arrêt de toutes les poursuites judiciaires contre les personnes arrêtées.* Ces pratiques policières, cherchant à faire taire le mouvement antifasciste, n’arriveront en aucune manière à entacher notre détermination contre toutes les formes de racisme de sexisme et de fascisme.

Nous appelons donc à un rassemblement devant le tribunal de grande instance (allées Jules Guesde) mercredi 28 mars 2007 à partir de 14h pour soutenir les interpellés lors de leur passage en comparution immédiate.

LIBERTE POUR TOUS LES ANTIFASCISTES INCARCERES

Répondre à cet article

1 Message