« Base-élèves »

Vendredi 9 mars 2007 // Actualité SSE

L’éducation nationale met en place un système de gestion centralisé des élèves appelé « Bases élèves ». Ce système doit être opérationnel dans toutes les écoles fin 2007. Il consiste en un fichier national informatisé où tous les renseignements concernant les élèves pourront être retrouvés .
Toutes les données familiales (adresse, numéros de téléphones, frères et sœurs,…), sociales (aides, suivi extérieur, …), scolaires (notes, absentéisme, suivi réseau, …) et identitaires (nationalité, lieu de naissance, date d’arrivée en France, …) seraient renseignées par les directeurs d’écoles et accessibles par l’administration et en partie par les maires (qui auront bientôt la possibilité de contrôle de versement des allocations familiales en fonction de l’assiduité scolaire).

Ce fichier national se situe bien au-delà d’un simple outil de gestion des effectifs et d’entrée de données statistiques au regard des renseignements demandés. C’est d’ailleurs ce qu’avoue l’inspection d’académie des Pyrénées orientales en disant que Base-élèves est : « la plus grande source d’informations sur l’immigration qui ait jamais été mise en place ».

A l’heure où l’état veut mettre en place la détection précoce des troubles comportementaux dès la crèche (rapport Benisti), Base-élèves nous apparaît comme un outil liberticide et dangereux. L’établissement des fichiers dès le plus jeune âge et leur possible croisement est une menace pour les libertés individuelles.

Base élèves a été déclaré à la CNIL (commission nationale internet et libertés). Nous avons obligation de rentrer toutes les données sans même vous demander votre accord (comme cela se fait au collège et au lycée). Vous avez cependant un droit de regard sur ces données.

Enseignants, nous sommes soucieux du bien être de vos enfants et nous essayons au quotidien de leur assurer un futur convenable. Nous ne pouvons être d’accord avec ce fichier que nous sommes obligés de renseigner. Mais nous sommes pour l’instant trop peu nombreux à nous rendre compte des dangers possibles, les informations n’étant pas diffusées.

Nous espérons que ce message vous permettra de prendre le temps de vous renseigner sur base-élèves.

Les enseignants.

Répondre à cet article

1 Message