Solidarité anti-fichage ADN

Mercredi 15 novembre 2006 // Refusons le flicage ADN

COMMUNIQUÉ UR CNT Languedoc & Roussillon

Solidarité anti-fichage ADN

L’Union Régionale des Languedoc et Roussillon de la CNT appelle à soutenir plus fort encore Benjamin Deuceninck dans son refus du fichage génétique dont il fait l’objet de la part de l’appareil politico-judiciaire de
l’état français.

Notre camarade Benjamin Deceuninck, suite à un arrachage de betteraves
transgéniques à Avelin dans le Nord, et, à une première condamnation
pour ce fait, a été condamné en première instance à 500 € d’amende
(le 25 août 2006) pour avoir refusé le fichage génétique, et repassera devant les juges à Nîmes le 28 novembre 2006 à 9h en appel.

L’Union Régionale Languedoc et Roussillon de la CNT, dans sa logique de
pratique syndicale et libertaire, appelle à mobiliser le mieux possible
pour exprimer la solidarité à notre camarade, ainsi qu’à exprimer
clairement notre refus du flicage génétique en voie de généralisation
dans cette société que nous combattons. L’UR-CNT, dans ce sens, appelle à se rassembler devant le tribunal de Nîmes, le 28 novembre 2006 à 9h, pour soutenir Benjamin.

Une fois de plus, la CNT des Languedoc et Roussillon, tient à apporter son
soutien total à Benjamin, et à affirmer qu’il ne doit surtout pas être
seul à refuser les méthodes autoritaires et ce fichage. Pour cela la CNT
appelle à soutenir Benjamin pour son procès et appelle à intensifier
l’action contre les OGM, les nanotechnologies, la répression et le flicage
de l’opposition au système capitaliste.

Pour plus d’informations :http://refusadn.free.fr
Mail : refusadn@free.fr

le 14/11//2006
Union Régionale CNT Languedoc-Roussillon
C/° CNT66 / HLM St Mathieu cour F / 39 rue des Rois de Majorque / BP 90256 / 66002 Perpignan cedex

Répondre à cet article