La CFDT : collabos

Jeudi 26 octobre 2006 // SYNDICAT CCS

Accord en vue sur les intermittents après le feu vert de la CFDT
AFP 26.10.06 | 12h30

La CFDT a décidé jeudi de signer l’accord définissant un nouveau
régime
d’assurance chômage pour les intermittents du spectacle, a annoncé ce
syndicat, ouvrant ainsi la voie à l’adoption de ce texte.
Ce protocole d’accord avait été rédigé le 18 avril au terme de
multiples
séances de négociation entre le patronat et les syndicats, mais
n’avait
encore été signé par aucun syndicat.

La CFDT avait conditionné sa signature à plusieurs éléments dépendant
de
l’Etat et des employeurs : la création d’un fonds de
professionnalisation
et
de solidarité financé par l’Etat, l’établissement de huit conventions
collectives permettant de définir l’intermittence, l’engagement de
l’Etat
dans la lutte contre les fraudes et l’assurance que le législateur
n’intervienne pas en cas de signature de l’accord par les partenaires
sociaux.

La CFDT a estimé jeudi que ces conditions étaient en passe d’être
satisfaites et a décidé de signer le nouveau protocole qui, selon
elle,
"améliore sensiblement l’indemnisation et la protection sociale des
intermittents".

La CFDT était l’un des signataires, avec la CFTC et la CGC, du
précédent
protocole en 2003, qui avait provoqué la crise des intermittents.

Juridiquement, le nouveau texte peut être adopté avec la signature
d’une
organisation patronale et d’un seul syndicat, même si dans les faits
un si
petit nombre de signatures rendrait son application impossible.

La CFTC et la CGC, très minoritaires, avaient cependant indiqué au
printemps
qu’elles pourraient elles aussi signer le protocole sous conditions.

Répondre à cet article