A BAS LES CHEFS

À travers ce Collectif, nous luttons contre les évaluations, l’inspection et, plus généralement, toutes les formes de hiérarchie et leurs outils de contrôle dans le but évident de les faire disparaître.

Lundi 20 février 2006 // Liens

a bas les chefs

Le Collectif anti-hiérarchie s’est recréé puisque que nos chefs multiples et variés en fonction de nos statuts n’ont rien perdu de leurs prétentions de détenteurs du savoir et, bien sûr, du pouvoir (un peu comme nous instit’ face aux enfants). Il n’est pas de jour sans conflit, qui avec son inspecteur, qui avec son directeur-collègue se prenant pour un chef...

Initialement constitué par des enseignant.e.s syndiqué.e.s à SUD et à la CNT, notre Collectif regroupe également des non syndiqué.e.s et des adhérent.e.s d’autres syndicats. Nous nous opposons à tous ceux et celles qui veulent dans notre quotidien nous contrôler et nous plier à leur discipline. éducation (nationale) rime souvent avec notation et soumission (générale).
Le sens de notre opposition est celui du refus de se faire jauger (d’autant plus par ce procédé invalide et infantilisant qu’est l’inspection) et de notre détermination à lutter pied à pied pour que les directeurs restent des collègues, et rien de plus.

Notre combat ne se limite pas à nos petites fonctions ni à nos petites oppressions quotidiennes d’enseignant.e.s. Il vise aussi à l’élimination des différents statuts précaires, qui n’ont fait que renforcer les divisions des personnels, par la titularisation sans condition des AE, vacataires, employés de cantine, CDD, agents de service... Il se refuse à tout recours à la hiérarchie pour lutter contre la hiérarchie.

À travers ce Collectif, nous luttons contre les évaluations, l’inspection et, plus généralement, toutes les formes de hiérarchie et leurs outils de contrôle dans le but évident de les faire disparaître.

Répondre à cet article