« Nous sommes tous de la racaille »

Mardi 8 novembre 2005 // Communiqués confédéraux

COMMUNIQUÉ DE PRESSE


« Nous sommes tous de la racaille »


Face à la violence d’un Etat qui contre la misère ne nous envoie qu’une armée de flics ;


Face à un Etat qui depuis trois décennies nous promet un plan Marshall, pour les zones de pauvreté commodément appelées banlieues ;


Face à la violence d’un Etat n’obéissant qu’aux seuls desiderata du MEDEF, avide de rogner un peu plus chaque jour, nos derniers acquis sociaux ;


Face à un Etat seul responsable des tensions via son ministre de l’Intérieur qui a géré les conflits des postes et de la SNCM par son GIGN qui ne cesse de rafler des milliers de sans-papiers ;


Le « sursaut républicain » du gouvernement est un coup de force aux accents militaires aux relents de guerre d’Algérie, contre nous, travailleurs, précaires, chômeurs et « jeunes » .


La CNT dénonce le décret d’application du couvre-feu ne répondant nullement, une nouvelle fois, aux demandes de justice sociale de la population.


Avec les exploiteurs jamais !


Avec les exploités toujours !


Répondre à cet article