Solidarité avec la CNT 09

Lundi 23 mai 2005 // Actu régionale

La CNT 09 appelle à un soutien financier...
+ dernière nouvelle : la déléguée syndicale CNT a reçu une lettre
pour entretien préalable à licenciement.
Autant dire que nous n’allons pas rester les bras croisés !

- Merci de Diffuser cette info...particuliérement dans le secteur SOCIAL.
*******************************************************************
- Proces en représentativité pour la CNT en Ariège.

L’ association ADES Europe gère plusieurs établissements accueillant des
adolescents en difficulté. Deux de ces établissements se trouvent en
Ariege, le Foyer Pyrene à St Girons et le Foyer de l’Estelas à
Prat-Bonrepeaux près de St Girons.
Il y a un an, des salariés de l’association ( éducateurs et veilleurs de
nuit) constituaient une section syndicale CNT regroupant des salariés
des 2 établissements (Foyer Pyrene et l’Estelas) présents en Ariège.
Aujourd’hui notre section est le syndicat largement majoritaire de
l’association et regroupe près de 25% des salariés (éducateurs,
veilleurs de nuit, animateur, professeur spécialisé).

L’association conteste, aujourd’hui, la représentativité de la section
CNT à l’occasion de la désignation d’une déléguée syndicale CNT dans
l’entreprise.
C’est un des aspect du climat qui règne dans cette boite censée aider
les jeunes en grande difficulté et qui passe une bonne partie de son
temps à lutter contre les revendications des salariés que se soit dans
l’organisation du travail ou dans la prise en charge des jeunes.
Lettres recommandées, avertissements, obstacles en tous genre, pressions
de plus en plus forte sont le lot quotidiens des personnes les plus
engagés.

Aujourd’hui les attaques contre le personnel trouvent du répondant et
on constate des reculs du côté de l’association. ( Participation
maintenue de la déléguée syndicale au Conseil fédéral de la fédération
Santé Social CNT malgré l’oposition du président , levée d’avertissement
pour une autre syndiquée CNT, grève particulièrement suivie le lundi 16
mai...).

La lutte collective menée par la section CNT et d’autres salariés non
syndiqué doit monter en puissance. Le 1er mai à St Girons à été
l’occasion de diffuser largement un tract de la section.

La reconnaissance de la représentativité de la section CNT ADES Europe
est une étape importante dans cette lutte pour que celle-ci prenne de
l’ampleur sur le terrain.

Le procès aura lieu le 26 mai à 14h30 au tribunal d’instance de St
Girons.

La CNT 09 appelle à un soutien financier pour faire face à une partie
des frais liés au procès.

Vous pouvez envoyer vos dons à :
- CNT 09
- BP 24
- 09400 TARASCON/ARIEGE
- chèques à l’ordre de : CNT 09

- Merci d’avance
- CNT 09.

*****************************************************************
http://cnt09.ouvaton.org/article.php3?id_article=21

foyer pyrène - foyer de l’estelas
La riposte des salariés

Les problèmes qu’a connu l’association ADES EUROPE il y a 2 ans ont été mis sous le tapis. Malgré les promesses et les bonnes intentions, rien n’a changé.

Il y a un an, des salariés de l’association ADES EUROPE ( éducateurs et veilleurs de nuit) constituaient une section syndicale CNT regroupant les salariés des 2 établissements (Foyer Pyrene et l’Estelas) présents en Ariège. Aujourd’hui notre section est le syndicat largement majoritaire de l’association et regroupe près de 25% des salariés de ces 2 établissements.

Quand on connait le taux de syndicalisation général : environ 10% et le taux de syndicalisation dans le secteur : moins de 5%, on mesure ce que cela représente.

Cela n’empêche pas le président de l’association de contester notre représentativité dans l’entreprise. Nous devrons donc la prouver le 26 mai à 14h30 devant le tribunal d’instance de St Girons.

La situation dans les établissements est alarmante et les disfonctionements toujours les mêmes. *Dans l’organistion du travail* : emploi du temps, transferts, contrats de travail, heures volantes, heures supplémentaires, que *dans la prise en charge des jeunes* : déménagements intempestifs, absence d’information et de concertation, apauvrissement des moyens éducatifs, auxquels s’ajoutent *le non respect des personnes* ( salariés et résidents) et de leurs droits : application de la convention collective , du code du travail...ainsi que des *pressions de plus en plus fortes sur le personnel* : discrimination, intimidation, chantage qui dans certains cas s’apparente à du harcèlement.

Décisions sans consultation des salariés, aucun droit de regard sur la gestion financière, sans parler des économies de bout de chandelle réalisées sur le dos des jeunes et des salariés.

Le nombre de salariés en accord avec cette lutte exprime le ras-le-bol qui règne face à cette gestion ! !

Nous nous interrogeons sur les objectifs véritables de l’association : s’agit-il vraiment d’avoir la charge de jeunes qui n’ont pas eu la chance d’avoir une vie paisible jusqu’à aujourd’hui ? Prise en charge définie par la loi et recommandée par les autorités de tutelle.

L’équipe dirigeante ferait mieux de passer son temps de travail à favoriser le travail en équipe dans un climat serein au bénéfice des jeunes plutôt que de pratiquer une répression quotidienne contre le personnel et notamment contre la section CNT ou de satisfaire ses petites ambitions personnelles.

Les objectifs de la lutte des salariés syndiqués et non syndiqués ADES EUROPE sont :

- DÉFENDRE LES ACQUIS DE LA CONVENTION 66

- DÉFENDRE LES MISSIONS POUR LESQUELLES NOUS AVONS CHOISI CE MÉTIER. *

- REVENDIQUER AU NOM DES JEUNES LE RESPECT DE LEURS DROITS *

- L’ARRÊT DE LA RÉPRESSION ANTI-SYNDICALE

Pour cela nous exigeons une rencontre entre personnel et équipe dirigeante dans les plus brefs délais.

Un coup porté contre l’un d’entre nous est un coup porté contre tous.

/section CNT ADES EUROPE/

Répondre à cet article