Acte 53 des Gilets Jaunes : pour l’anniversaire on marque le coup !

Vendredi 22 novembre 2019, par cnt31 // Divers

Le 16 novembre, le mouvement des gilets jaunes, « fêtera » dans la rue et sur les
rond-points, son anniversaire. L’Union Départementale des syndicats CNT de
Haute-Garonne appelle à rejoindre massivement les actions et manifestations du 16
et 17 novembre, ainsi que celles qui suivront.

Cela faisait maintenant une quinzaine d’années qu’aucun mouvement social national
n’avait réussi à faire reculer un gouvernement. Le mouvement des Gilets Jaunes, lui,
même modestement, en a été capable : suppression de la taxe carbone ;
suppression de la hausse de la CSG pour les retraites de moins de 2 000 euros ; et
hausse de la prime d’activité pour les salarié·e·s les plus pauvres. Au-delà de ces
quelques miettes arrachées, ce mouvement en cours nous a permis de nous
rencontrer, d’apprendre les uns des autres et d’expérimenter des formes de luttes
inédites.

Depuis les années 80’, nos mouvements sociaux interprofessionnels ont tous été
des réponses défensives à des attaques capitalistes. Le mouvement des GJ, lui,
s’est très rapidement donné comme objectifs la conquête de nouveaux droits
sociaux et politiques. Surtout, c’est le premier mouvement populaire depuis 1968 qui
pose clairement la question d’une transformation radicale de la société. Le
gouvernement l’a d’ailleurs vite compris : la violence de sa répression en témoigne.
Et c’est loin d’être fini. Le gouvernement, cherche certes à paraître moins arrogant
qu’à ses débuts, mais cela ne l’empêche pas de continuer à casser nos droits :
Après s’en être pris cet été à notre assurance chômage, la contre-réforme des
retraites est désormais à l’ordre du jour. Bref, les raisons de continuer la lutte sont
toujours plus nombreuses.

Aux quatre coins de la planète les classes populaires se révoltent contre les
capitalistes et les États. Ici aussi, avec ou sans gilet, syndiqué·e ou non, donnons
nous, ensemble, les moyens de nos victoires.

Communiqué PDF sur l’acte 53 / anniversaire des Gilets Jaunes

Répondre à cet article