Solidarité avec le quartier d’Exarcheia

Mardi 24 septembre 2019, par Maïlys // International

Quartier rebelle et solidaire au coeur d’Athènes, Exarcheia était
dans le viseur du premier ministre de droite Kyriákos Mitsotákis, élu
en juillet dernier. Il avait déclaré vouloir « nettoyer Exarcheia en
un mois ».

Le 26 août, des CRS (MAT), la police antiterroriste (OPKE), des
voltigeurs (DIAS), et des membres de la police secrète sont entrées
dans Exarcheia, ont vidé brutalement quatre squats et arrêté une
centaine de personnes, militants et réfugiés, dont une quinzaine
d’enfants.

« Défendre Exarcheia, c’est défendre notre droit de montrer que d’autres voies sont possibles, hors de l’impasse actuelle. »
Yannis Youlountas écrivait cette phrase dans son article du 31 août 2019, intitulé « Nous allons bientôt avoir des morts à Exarcheia ».

Le gouvernement grec veut, en effet, expulser les anarchistes et autres révolutionnaires du quartier d’Exarcheia comme l’a bien révélé l’action violente du 26 août dernier.

La CNT 31 appuie entièrement toutes les initiatives et expériences solidaires qui ont lieu dans le quartier d’Exarcheia. L’organisation interne du quartier populaire et libertaire, l’accueil de réfugié.es, l’organisation de concerts gratuits, la présence de centres autogérés, etc, nous soutenons cet endroit où la dignité de toutes les personnes est respectée et revendiquée.

Nous déplorons la répression qui sévit de manière quotidienne en ces lieux, les rafles de migrant.es, les arrestations de militant.es et la brutalité employée par la police xénophobe à l’égard d’enfants.

Contre l’autoritarisme de l’état grec et la répression policière, la CNT 31 sera toujours solidaire des personnes qui font vivre le quartier d’Exarcheia !

P.-S.

Sur XMPP : https://nl.movim.eu/?blog/cnt31%40movim.eu/solidarite-avec-le-quartier-d-exarcheia-Qqxq5w
Sur diaspora* : https://framasphere.org/posts/5df11180c1280137ebcb2a0000053625
Sur ActivityPub : https://mastodon.tetaneutral.net/@cnt31/102848931110048470

Répondre à cet article