49.3, Loi Travail, état d’urgence et répression policière : contre la dictature patronale et étatique, grève générale reconductible !

Mercredi 11 mai 2016, par raf // Actualité

La CNT 31 appelle à participer massivement à la manifestation prévue jeudi 12 mai à Toulouse. Rendez-vous à 12h, Métro François Verdier.

Si notre organisation syndicale n’a jamais eu d’illusion sur notre prétendue démocratie et sur la représentation parlementaire, le recours au 49.3 pour imposer la loi travail, le prolongement de l’état d’urgence et les violences policières systématiques constituent un arsenal clair au but sans équivoque : imposer par la force des lois qui s’attaquent directement et brutalement aux droits et aux libertés des travailleurs.

État et patronat, main dans la main, mènent la lutte des classes et cherchent à la gagner par les voies les plus autoritaires. Loi Macron (déjà au 49.3), loi El Khomri, chantage sur les négociations Unédic, etc. : nous ne pouvons plus, nous ne devons plus laisser faire. Face à la force étatique et patronale, répondons par la force de la grève et de la lutte ! La CNT 31 estime qu’il est urgent de construire la grève générale reconductible, et ce dès le 17 mai prochain.

Nous appelons l’ensemble des organisations syndicales à prendre leurs responsabilités et à organiser la riposte unitaire nécessaire. Nous appelons à mettre en place des comités de grève et à créer des caisses de grève. Ne déléguons plus notre pouvoir à des élus qui ne savent que nous trahir et servir leurs intérêts et ceux du patronat.

Ne nous lamentons pas, organisons-nous ! Reprenons notre vie et notre avenir en main.

Retrait de la loi travail ! Pour la grève générale reconductible dès le 17 mai !

Répondre à cet article