STAGE ÉDUCATION CNT / SUD

Contre l’urgence et le prêt à penser, une école qui prend le temps d’inventer des résistances.

Lundi 25 janvier 2016, par Maïlys // Actualité

Ces deux journées de débat et de formation sont ouvertes à tous les personnels de l’Éducation Nationale.
La participation à une formation syndicale reste de droit sur votre temps de travail. Il suffit d’en faire la demande au moins un mois à l’avance soit avant le 10 février 2016, à l’inspection académique (primaire), au chef d’établissement (secondaire) ou à la DPAE4 du Rectorat pour les Aed et AVS. Modèle de courrier dans la pièce jointe. Le stage se déroulera 52 rue Babinet à Toulouse, au local de SUD Éducation.

Jeudi 10 mars de 9h à 16h30
Partage de pratiques, réflexions syndicales et pédagogiques pour changer l’école. Comment se constituer en force collective ? Comment lutter contre l’individualisation, contre la multiplication des sous chefs et la mise en concurrence des personnels ? Comment s’autoriser aujourd’hui, à agir réellement dans notre métier, notre classe, notre établissement, oser modifier nos modes de fonctionnement ? Comment se réapproprier du temps pour réfléchir ? Quels projets pour ouvrir l’établissement scolaire à et sur l’extérieur ?
Ateliers de partage le matin
Ateliers de construction concrète l’après-midi : affiches, tracts, rédaction d’argumentaires...

Vendredi 11 mars de 9h à 17h
Gregory Chambat, auteur du livre « pédagogie et révolution », co-auteur de « Apprendre à désobéir », professeur de Français langue seconde présentera une histoire - et une contre-histoire - de l’école et de ses contestations : comment s’est construite l’institution scolaire, comment ont lutté, y compris en son sein, celles et ceux qui se sont mobilisés pour faire vivre en pratique une éducation émancipatrice.
Ces expériences passées (sociale, syndicales, pédagogiques) permettent d’éclairer nos pratiques actuelles, d’essayer de dépasser les contradictions à l’œuvre dans le quotidien de nos classes et de nos établissements et de prendre le relais de celles et ceux qui ont lutté collectivement pour une autre école dans une autre société.
Intervention le matin suivie d’un débat.
Ateliers autogérés l’après-midi : changer, déconstruire, reconstruire, oui mais comment ? Donner envie aux enfants, aux collègues, aux parents d’oser évoluer en prenant en considération toutes les données actuelles de notre société.

PDF - 551.1 ko

P.-S.

Dans un souci d’organisation, merci de prévenir Sud ou la CNT de votre participation.
Laissez nous un message. Merci !

Répondre à cet article