Grève dans la fonction publique le 18,19,20 - 01 -2005

Mardi 18 janvier 2005 // Actualité SSE

mobilisations dans la fonction publique :
Contre l’Etat-patron : la grève !

La CNT appelle aux journées de grève et de manifestations dans la fonction publique les 18, 19 et 20 janvier prochains.
Elle salue au passage l’unité des organisations syndicales qui appellent l’ensemble des salarié-e-s du public à se mobiliser.
Cette unité est indispensable et a été maintes fois appelée de leurs voeux par les salarié-e-s. De ce fait, il est à parier que les mobilisations seront fortes dans tous les secteurs concernés.

Ainsi, les revendications salariales, hélas légitimes ( pas ou peu d’augmentations depuis trois ans) en annoncent d’autres. Les réformes successives visant la disparition des Services Publics ont une dynamique visible, affichée et commune : dégager des profits.

Il aura fallu pour cela imposer des logiques de rentabilité et externaliser une grande partie des services des entreprises publiques vers de sociétés privées :

* entretien des voies, nettoyage et restauration dans les trains, fermetures des lignes peu fréquentées pour les Transports,
* fermeture des bureaux les plus reculés sur le territoire, éclatement en trois groupes de gestion privée ( courrier, colis, finances), intégration des statuts bancaires pour la Poste,
* transferts des personnels TOS vers les régions, sous-traitance de la restauration par des entreprises privées, "obligation de résultat" instituée par la loi Fillon dans l’Education Nationale,
* sous-traitance de l’acheminement et du traitement des Eaux,
* sous-traitance de l’entretien des réseaux EDF-GDF,
* privatisation totale du service public des Télécommunications.

De ce fait, la précarité est le fléau de tous les secteurs publics et les clients ont peu à peu remplacé les usagers.
Les inégalités de statut au sein du Service Public et d’accès à ces services pour les usagers sont criantes. Les coupures d’électricité pour cause de non-paiement sont, de fait, criminelles.

Les salaires cachent mal la forêt !
C’est pourquoi la CNT dénonce l’éparpillement sur trois jours d’une grève que tout rassemble.
Cependant, les salariés vont renouer avec le seul moyen de s’opposer durablement à l’Etat-Patron : la grève !
La CNT s’emploiera dans les assemblées générales des travailleurs-euses grévistes à transformer ces trois jours en une mobilisation d’ampleur.

Pour TOULOUSE :
Rendez vous Jeudi à 14h30 face à l’Hotel Dieu

Répondre à cet article