On peut cumuler l’allocation d’aide au retour à l’emploi avec les revenus d’une activité, quel que soit le volume d’heures travaillées.

Montant de l’allocation :
Pour savoir combien on conserve d’allocation d’aide au retour à l’emploi, on calcule le nombre de jours non indemnisables à partir des rémunérations issues de l’activité : allocation mensuelle sans activité – 70 % de la rémunération brute issue de l’activité réduite.
Le cumul entre le revenu de l’activité reprise ou conservée et l’allocation d’aide au retour à l’emploi versée est plafonné au niveau du salaire antérieur de référence ayant servi au calcul de l’allocation d’aide au retour à l’emploi.

Le paiement provisoire est un dispositif qui permet d’obtenir un acompte égal à 80 % de l’allocation d’aide au retour à l’emploi en l’absence de l’attestation employeur ou des bulletins de salaire. [1]

[1Circulaire n° 2017-20 du 24/07/2017 - Transmission de 14 fiches techniques relatives aux nouvelles règles d’indemnisation du chômage prévues par la convention du 14 avril 2017 et ses textes associés - Unedic - fiche 7 CUMUL DE L’ALLOCATION D’AIDE AU RETOUR A L’EMPLOI AVEC LES REMUNERATIONS PROCUREES PAR UNE ACTIVITE PROFESSIONNELLE SALARIEE, pages 146 et 147, Article 2.2 JUSTIFICATIFS ET DECLARATIONS A PRODUIRE PAR L ’ALLOCATAIRE EN VUE DU PAIEMENT