Comment créer une coopérative ?

Compte-rendu de la soirée-débat organisée le 20 avril 2012 par le Syndicat CNT des Travailleurs de l’Industrie et des Services du Nord (STIS 59) sur le thème « Les sociétés coopératives, une alternative au capitalisme ? » :

> Télécharger au format pdf

I – Résumé de l’intervention faite en préambule par le salarié-e-s de l’union régionale des Scop Nord Pas-de-Calais Picardie

L’URSCOP

Le but de l’union régionale des Scop (sociétés coopératives et participatives) est de favoriser la création de nouvelles coopératives, de les accompagner dans leur phase de développement ou lorsqu’elles connaissent des difficultés. L’union régionale des Scop essaye aussi de limiter les problèmes qui pourraient être générés par une éventuelle mise en concurrence des Scop entre elles (étude de marché). Au sein de l’union régionale des Scop (et de la confédération générale des Scop), toutes les coopératives – quels que soient leur nombre de salarié-e-s et leur chiffre d’affaires – disposent d’1 voix. L’adhésion à l’union régionale n’est pas obligatoire. Les cotisations sont proportionnelles au chiffre d’affaires de chaque coopérative.

Les SCOP

Une coopérative est une société commerciale offrant des prestations de service ou des produits à des clients. Son objectif est d’équilibrer ses comptes et de gagner de l’argent, de permettre à l’entreprise de vivre, de payer ses charges, de dégager de la rentabilité pour investir ou pour redistribuer ses bénéfices.

Les SCOP comportent trois particularités qui les distinguent des entreprises traditionnelles :
– Les salarié-e-s sont propriétaires de la Scop. Ils détiennent la majorité des voix dans le cadre des décisions prises, et la majorité du capital.  Ceux qui apportent le capital – c’est-à-dire l’argent permettant de démarrer l’entreprise (la loi fixant le minimum à 15 euros) – sont ceux qui décident.
– Dans une Scop, 1 salarié-e-s associé = 1 voix, quel que soit le capital qu’il a apporté. Cette voix permet d’influer sur les décisions relatives à la stratégie, l’investissement etc.
– Lorsque la Scop fait du bénéfice, celui-ci est redistribué en priorité à l’entreprise et aux salarié-e-s. La moitié environ revient en moyenne à ces salarié-e-s.

(suite…)

Continuer la lecture
  • 1
  • 2
Fermer le menu