Articles avec le tag ‘PSE’

Amiens : aidons les salarié.es de Whirpool à faire payer leur direction au prix fort !

jeudi 16 mars 2017

En 2016, Whirlpool – le n° 1 mondial de l’électroménager – a réalisé 900 millions de dollars de bénéfices. Mais les actionnaires n’en ont jamais assez ! Après avoir racheté plusieurs sociétés concurrentes (Moulinex, Indesit, etc.), après avoir touché de l’État plusieurs dizaines de millions d’euros (au titre notamment du CICE), après avoir demandé de nombreux efforts aux salarié.es (flexibilité du travail et augmentation des cadences), voilà que ces sangsues passent à l’étape suivante : diminuer le nombre d’usines appartenant au groupe pour se remplir les poches encore davantage !

C’est ainsi que début 2017, la direction de la multinationale a annoncé que l’usine d’Amiens fermerait ses portes le 1er juin 2018. Conséquence pour les salarié.es : 290 licenciements ! Seront également touchés par cette décision : les intérimaires travaillant sur le site et les 56 salarié.es de Prima, une usine voisine qui sous-traite pour Whirlpool.

Le 16 mars 2017, en visite à Amiens, le premier ministre a déclaré : « Le gouvernement veille à ce que Whirlpool respecte ses obligations » (cf. propositions de reclassement et ré-industrialisation du site). Bref, le bla-bla habituel !

Face à cette situation, les salarié.es en lutte ont besoin de notre soutien. Certes, le rapport de force ne permettra pas l’annulation du plan de licenciements (PSE) car,  pour cela, il faudrait un mouvement massif et combatif sur le plan national et interprofessionnel. Par contre, il est possible de faire en sorte que ce PSE soit le moins mauvais possible. Et, si on s’en donne les moyens, il est même possible de faire payer au prix fort la direction de Whirpool !

Enfin, rappelons que – fondamentalement – licenciements et chômage ne pourront être abolis que par l’expropriation des capitalistes, la socialisation des moyens de production et de distribution, la gestion des entreprises par les travailleurs/euses eux-mêmes, le partage égalitaire des richesses… c’est à dire la construction d’une autre société où nous ne serons plus les esclaves salarié-es du Capital mais les maîtres de notre destinée, administrant la production et les services non plus pour augmenter les profits d’une minorité mais pour répondre aux besoins de l’humanité !

Plan de licenciement à « La Voix du Nord » : 178 salarié.es victimes de la loi Travail !

mardi 10 janvier 2017

Le 10 janvier 2017, la direction de La Voix du Nord a annoncé la mise en place d’un plan prévoyant la suppression de 178 postes (72 dans la rédaction et 106 en dehors). En 2016, le résultat net d’exploitation du journal s’était pourtant élevé à 5 millions d’euros (soit une hausse de 24 % par rapport à l’année précédente) et seul le chiffre d’affaires avait connu une légère baisse (- 2,8 %). Ironie de l’histoire (quand on se souvient de la façon dont le mouvement contre la loi Travail a été traité par certains journalistes de La Voix du Nord), c’est grâce à la publication récente d’un décret d’application de la loi Travail que les dirigeants du quotidien vont pouvoir supprimer 25 % de leurs effectifs. En effet, avant la publication de ce décret, la baisse du chiffre d’affaires d’une entreprise ne suffisait pas à autoriser un plan de licenciement économique…

Arc International : non aux suppressions d’emplois !

jeudi 15 janvier 2015

Suite à l’arrivée de Peaked Hill Partners, nouvel actionnaire majoritaire au sein du groupe industriel français Arc International (dont le siège social et l’un des sites de production sont situés à Arques dans le Pas-de-Calais)*, 556 emplois sont menacés de suppression et un « plan de sauvegarde de l’emploi » (PSE) – appellation utilisée officiellement pour désigner les plans de licenciements économiques – devrait être bouclé d’ici la fin du mois de janvier 2015.

Une manifestation « pour la sauvegarde des emplois, zéro licenciement et le maintien du plan amiante » aura lieu samedi 24 janvier à Arques. Afin de soutenir les salarié-e-s de l’entreprise, les habitant-e-s de la région de Saint-Omer sont appelé-e-s à y participer. Rendez-vous à 10h30, place de la mairie. La CNT tient à affirmer sa solidarité envers les travailleur-se-s menacé-e-s de licenciement. Les patrons licencient, licencions les patrons !

* Arc International est une société française créée en 1825, œuvrant dans les arts de la table et de la verrerie, et commercialisant en France et à l’international les marques déposées Luminarc, Cristal d’Arques, Arcoroc et Chef & Sommelier. Son siège social est situé à Arques (Pas-de-Calais). Sites de production : Arques (Pas-de-Calais), Millville (USA), Nankin (Chine), Gus-Khrustalny (Russie) et Ras el Khaïmah (Émirats arabes unis).