Articles avec le tag ‘élection présidentielle 2017’

Contre le fascisme et le capitalisme : la lutte des classes !

jeudi 11 mai 2017

Extrait du n° de mai 2017 de « Classes en Lutte », le bulletin de la CNT-FTE :

Pour nous, il n’y a pas de sauveur suprême et on n’a jamais cru que cette démocratie par les urnes une fois tous les 5 ans pouvait être autre chose qu’une triste farce. Cette année, le choix qui nous a été donné au deuxième tour a battu des records. Tous les candidats ne sont pas les mêmes et les adhérent.es de la CNT ont choisi librement de voter ou de ne pas voter.

Macron élu, on ne va pas redire à quel point son projet est incompatible avec le nôtre. Incompatible avec les modes d’organisation qu’on défend : la démocratie directe, l’autogestion, l’anti-hiérarchie.

On a vu, l’an passé avec la loi Travail, imposée par la violence policière et les 49.3 du gouvernement “socialiste”, que l’État, pour servir la soupe au capitalisme, ne recule devant rien !

Face à cette puissance brutale, notre arme, c’est l’unité, les liens que nous tissons, notre capacité à nous organiser, étudiantes et étudiants, lycéennes et lycéens, enseignantes, précaires, salarié.es, zadistes, habitantes et habitants des quartiers populaires, sur nos lieux de travail comme dans nos luttes contre la répression, contre le racisme, le sexisme, contre l’exclusion et la loi du plus fort. Tous les acquis sociaux ont été gagnés par la lutte.

Et, il faut le redire ici, l’extrême-droite est notre pire ennemi. Ses complices ont toujours été les alliés des capitalistes. Dans l’Histoire, ce sont eux les nervis qui cassent les grèves et qui tuent des militants, en bons auxiliaires de la Police et de l’Armée. Dans le clan Le Pen, ils sont nombreux à remettre en question le droit de grève.

Samedi 22/04 : initiative pour un « premier tour social »

samedi 15 avril 2017

Samedi 22 avril 2017, veille du premier tour de l’élection présidentielle, différentes composantes du mouvement social appellent à manifester, nationalement ou localement, sous le logo #1erTourSocial et dans le cadre de la convergence des luttes (contre le racisme, le sexisme, la précarité, les licenciements, la loi travail, la répression et autres maux subis depuis trop longtemps quel que soit le gouvernement en place). Cet appel s’adresse aux travailleur.ses du privé comme du public, aux chômeur.ses, aux précaires, aux jeunes, aux retraité.es, aux habitant.es des villes, des villages et des banlieues, qu’ils/elles soient électeurs ou abstentionnistes. Jamais une telle initiative n’a été entreprise la veille d’un premier tour. À Lille, rendez-vous à 15h, place Sébastopol.