Articles avec le tag ‘Bruxelles’

Manifestation pour le droit au logement le 21 mars à Bruxelles

mardi 14 mars 2017

Comme l’année dernière à la même date (cf. début du printemps et donc des expulsions locatives), une manifestation pour le droit au logement est organisée le mardi 21 mars à Bruxelles. Rendez-vous à 18h, porte de Namur.

À Bruxelles comme ailleurs en Belgique, les problématiques liées au logement sont de plus en plus importantes. Les loyers ne cessent d’augmenter et le nombre de SDF a fortement augmenté. De plus, suite à un fait-divers monté en épingle dans les médias, un projet de loi visant à accélérer les procédures d’expulsions ainsi qu’à pénaliser le squat a vu le jour et risque d’être voté d’ici deux semaines.

> Appel à la manifestation
> Article sur le projet de loi anti-squat

PS : à Lille, une manifestation pour le droit au logement aura lieu le samedi 1er avril 2017 à l’initiative des APU de Lille-Moulins, Lille-Fives et Vieux-Lille, de la CNL 59 et de l’Indecosa CGT Nord (rendez-vous à 15h sur la Grand’Place).

Luttes internationales contre l’austérité

mercredi 30 septembre 2015

affiche-semaine-mobilisations-internationales-austerite-oct2015-fr-extraitEn octobre 2015, des marches venant des quatre coins de l’Europe convergeront vers Bruxelles. Leur but : encercler la réunion du Conseil européen des 15 et 16 octobre, débattre pendant ces deux jours et manifester dans les rues de Bruxelles le samedi 17 octobre. La Coordination red and black et le Réseau européen des syndicats alternatifs et de base (structures dont la CNT est membre) appellent à participer à ces différents rendez-vous.

Parallèlement, signalons que le Réseau syndical international de solidarité et de luttes (structure dont la CNT est membre) appelle à une semaine de mobilisations durant la deuxième semaine d’octobre 2015 sur le thème « Contre les plans d’austérité et les coupes budgétaires, pour la défense des droits des travailleurs et des travailleuses… nous ne paierons pas la crise ! ». Pour en savoir plus : http://laboursolidarity.org/Appel-international-d

Manifestation antifasciste le 31 août à Bruxelles

lundi 26 août 2013

Appel de camarades antifascistes belges :

Ce 31 août, le groupe d’extrême-droite identitaire « Nation » veut inaugurer son nouveau local à Bruxelles. Ils en ont d’ores et déjà un à Amay près de Liège. Nous trouvons l’expansion récente de ce groupe en Wallonie et à Bruxelles pour le moins préoccupante. Ils multiplient les tractages, les sections locales (il y en a désormais un peu partout en Wallonie) et se préparent aux prochaines élections (n’oublions pas qu’ils aiment à se comparer à « L’Aube dorée » grecque). Qu’est-ce que « Nation » ? Pour ceux qui ne les connaissent pas encore, « Nation » est un groupe « nationaliste-révolutionnaire » et « identitaire » fondé le 11 septembre 1999 par des dissidents du « Front National » et du « Front Nouveau de Belgique ». L’un de ses fondateurs, Hervé Van Laethem, dirigeait auparavant un groupuscule néo-nazi violent « L’Assaut ». Ce groupuscule était issu de la section francophone du VMO (Vlaams Militanten Orde, une milice violente qui sera finalement dissoute par la justice en 1981). Par ailleurs, « Nation » n’a jamais cessé d’entretenir des liens avec des groupes ouvertement néo-nazis comme « Blood & Honour Vlandereen » (avec qui ils ont participé à plusieurs manifestations dont celles du 8 octobre à Lille). Qui plus est, ce groupe se bouge régulièrement aux grosses manifs identitaires à l’étranger (principalement en France où ils participent entre autre à la manif du 9 mai, aux manifs identitaires lilloises). Ils ont également organisé une grosse manif « solidariste » en plein centre de Bruxelles le 1er mai dernier, sans rencontrer de réelle opposition. La situation commence à être vraiment puante et critique. Il est temps de réagir. C’est pour cela que nous organisons une manifestation antifasciste samedi 31 août à 15h, place Poelaert à Bruxelles.

Dernière minute :

Les camarades belges nous informent que leur manifestation est annulée.

Liste de quelques exilés fiscaux domiciliés près de chez nous…

mercredi 26 décembre 2012

patrons_medef_impot_fortunePrès de 800 français changent chaque année de résidence fiscale pour la mettre à l’étranger et échapper ainsi à l’impôt. Parmi ceux qui ont choisi de s’installer près de chez nous (c’est à dire en Belgique), en voici quelques uns :

Gérard Depardieu (acteur et homme d’affaires franco-russe) est “domicilié” depuis décembre 2012 à Néchin, un village situé à 19 km de Lille. Plusieurs membres de la famille Mulliez (Auchan, Décathlon, Mondial Moquette, Norauto et Kiabi) résident à Estaimpuis près de Néchin depuis les années 1990. Bernard Arnault (première fortune de France et quatrième du monde selon Forbes) a acheté une maison à Uccle près de Bruxelles et, en septembre 2012, il a demandé la nationalité belge (demande en cours). Jacques Badin (Carrefour) réside à Bruxelles. Des membres de la famille Meunier (majoritaire chez Carrefour) résident à Courtrai à 31 km de Lille. Hugues Taittinger (fabricant de champagne) a la nationalité belge depuis l’été 2012. Philippe Hersant (patron de presse), Jacques Tajan (ancien premier commissaire-priseur de France) et des membres de la famille Despature (propriétaire des marques Damart et Somfy) résident en Belgique. Liste non exhaustive bien entendu !

La marche des indignés de passage dans la région…

samedi 1 octobre 2011

Les marches des indignés, parties de Madrid pour l’une et de Barcelone pour l’autre, sont de passage dans la région. Direction : Bruxelles !

La première devrait arriver dimanche 2 octobre à Carvin, puis lundi 3 octobre à Lille.

La seconde sera le 3 octobre à Solesmes, le 4 à Valenciennes et le 5 à Mons (Belgique).

Accueil de la marche Saragosse-Bruxelles pour dénoncer la casse des acquis sociaux le 24 septembre à Lille

mercredi 22 septembre 2010

Vendredi 24 septembre 2010, l’union locale des syndicats CNT de Lille accueillera les camarades de la CGT espagnole qui font escale à Lille lors de leur marche Saragosse-Bruxelles pour dénoncer la casse des acquis sociaux et la répression des travailleurs (plus d’infos sur cette marche sur le site de la CGT espagnole). Ce sera l’occasion de défendre ensemble l’idée de la nécessité d’un mouvement d’ampleur et de grève générale reconductible, seule arme conséquente des salarié.e.s face à la politique de destruction des acquis sociaux des travailleurs et travailleuses, en France comme dans toute l’Europe.

Rendez-vous à 19h devant la chambre de commerce, place de l’opéra, Lille.