Retraites En Marche : un universel très particulier

“Le mot universel est absolument magique du point de vue de la communication de nos adversaires. Comment voulez-vous être contre un système universel ? C’est impossible ! C’est impossible de penser une opposition à un mot tel que “universel”. C’est un mot généreux, [solidaire], sain, noble, positif. Donc un régime universel, on ne va pas être contre. Or, ce qu’ils appellent un régime “universel”, ce qui était le régime universel, c’était bien ce qu’avait mis en place [ Ambroise] Croizat en 1945. On voit bien comment avec des mots comme “universel”, “justice sociale”,[ “équilibre”] , “l’âge d’équilibre”, tout devient  extraordinaire ! Parce que, s’il y a un problème financier, à supposer qu’il y en ait un…mais il n’y en a pas, la façon de rétablir l’équilibre, depuis le début de la Sécurité sociale, c’était d’augmenter les recettes c’est à dire d’aligner les cotisations des entreprises sur les besoins de la Sécu [(300 millards d’exonération en 20 ans)]. Là on est à l’équilibre ! Evidemment, si on transfère la question de l’équilibre non plus sur les cotisations des entreprises mais sur soi-disant, l’âge des gens, on se met à parler “d’âge d’équilibre”. Mais si on n’a pas réfléchi au problème, si on est Monsieur [ou Madame Tout le monde totalement engluéE dans le quotidien et les soucis] et complètement intoxiquéE par les médias, FranceIntox, par TF1, [BFM ou LCI, eh bien], l’âge d’équilibre, ça a l’air plutôt bien ! Enfin, c’est BIEN, l’équilibre, (…) c’est que du bon sens !  il y a un “âge d’équilibre” pour un système “universel” et puis c’est de la “justice sociale”, etc. [Ce que nous essayons de démontrer, nous, syndicalistes et grévistes,  c’est que résister à ça,] résister à du langage qui est extraordinairement positif pour masquer des saletés, pour masquer une violence [sociale et politique, résister à la propagande, c’est très difficile si on ne fait pas en face le même travail, si on ne se bat pas également sur le langage. C’est le rôle, c’est le travail du négatif, celui qui dit non à ce qu’on lui présente comme nécessaire et inéluctable pour créer d’autres possibles,  celui qui fait advenir les droits, les protections et les garanties.]”

(source Franck Lepage – https://www.facebook.com/issuesmedia/posts/2336306426610001)

Demain 9 janvier, à la CNT du Département du Nord, nous serons en grève et présentEs dans les différentes manifestations locales, rejoignez-nous !

Douai – 10 heures – Place d’Armes
Dunkerque – 15 heures – Devant la gare
Lille – 14 h 30 Porte de Paris 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu