La santé n’est pas une marchandise, l’hôpital n’est pas une entreprise !

Solidarité avec les professionnels de santé en grève ce mardi 8 novembre 2016 !

sante-privatiser-nuit-gravementQu’elles soient de droite (Loi Bachelot, T2A, réduction des effectifs) ou de « gauche » (GHT, Loi santé, généralisation des mutuelles privées au détriment de la Sécurité sociale, réduction des effectifs encore !), les multiples attaques contre notre système de santé ont toutes en commun une même philosophie : la rentabilité ; un même objectif final : la marchandisation du système de santé. Nos hôpitaux, nos maternités, nos centres IVG… sont asphyxiés par des Agences Régionales de Santé et des gestionnaires qui ne cessent de flatter les intérêts des grands groupes financiers et de leur préparer le terrain. Les conséquences sont multiples pour les usagers/ères : éloignement des structures, manque de temps/de places pour l’accueil et l’écoute des malades ainsi que des familles, augmentation du coût des soins, malaise généralisé et générateur de suicides au sein du personnel hospitalier…

La CNT exige un système de santé gratuit et de qualité qui soit le même pour tou-te-s. À ce titre, elle condamne les logiques de rentabilité qui sont imposées actuellement et qui, petit à petit, sante-se-syndiquernous acheminent vers un système de santé à deux vitesses, mortifère tant pour les patient-e-s que pour les professionnel-le-s. Au-delà du système de santé, il s’agit d’une lutte qui englobe tous les niveaux de la société, une lutte qui réaffirme sa volonté de refus du contrôle social par l’argent, une lutte qui vise à l’émancipation des travailleurs et des travailleuses.

D’après un tract de la CNT santé social RP
Print Friendly

Laisser un commentaire