Hier, aujourd’hui et demain… résistance anti-fasciste !

Le 12 novembre 2016 à Lille, des syndicalistes étudiants et lycéens (UNEF et UNL) ainsi que des militants de la jeunesse communiste (MJCF et UEC) fêtaient l’anniversaire de l’un des leurs dans un bar du centre-ville. Vers 23h30, ils ont été attaqués par un groupe d’individus se réclamant de « La Citadelle », un estaminet ségrégationniste (c’est à dire réservé aux « blancs ») que le mouvement d’extrême droite « Génération identitaire » a inauguré le 24 septembre dernier à proximité de la Grand-Place. Après une menace homophobe (« Ce soir on ne va pas violer des PDs mais on va leur péter la gueule »), les agresseurs – armés de poings américains – s’en sont pris physiquement et verbalement à tous les jeunes présents, blessant au visage un lycéen (agression que l’union locale des syndicats CNT de Lille tient à condamner fermement).

Ce phénomène n’est pas nouveau. Depuis quelques temps, les agressions d’extrême droite se multiplient. Elles frappent des militants (syndicalistes, politiques, féministes, anti-fascistes, etc.) et violentent des personnes pour leur seule « différence » (immigrés, LGBT, SDF, etc.). De manière générale, ces agressions sont le symptôme de la montée des idées autoritaires et réactionnaires dans notre société. À Lille, elles sont renforcées par la présence en plein centre-ville de l’estaminet « La Citadelle », véritable repaire de militants néo-nazis.

banderole-unitaire-manifestation-antifasciste-Lille-8-octobre-2011-webUni-e-s et solidaires face au racisme, à l’homophobie et au fascisme !

Toutes et tous à la manifestation organisée samedi 19 novembre à Lille (rendez-vous place de la République à 14h30) !

> Dossier d’info et de lutte contre l’extrême droite

Laisser un commentaire

Fermer le menu