2

Solidarité avec Antoine, militant du SEL CGT du Valenciennois et du CAL Valenciennes !

communique-cgt-nord-interpellation-corentin-et-antoine-17mai2016-lilleNotre camarade Antoine, militant du SEL CGT du Valenciennois et du CAL Valenciennes, a été arrêté sans aucune raison lors de la manifestation contre la loi travail organisée mardi 17 mai à Lille. Un autre manifestant a lui aussi été interpellé alors qu’il protestait contre l’arrestation abusive d’Antoine.

Jeudi 19 mai, après deux jours de garde à vue, Antoine est passé au TGI de Lille dans le cadre d’une procédure de comparution immédiate. Il a nié les faits qui lui sont reprochés (un coup de poing soit disant donné à un policier au moment de son interpellation) et – comme la loi le lui permet – Antoine a refusé la comparution immédiate. À l’issue de l’audience, le jugement a été renvoyé au jeudi 9 juin. En attendant, le tribunal a mis Antoine sous « mandat de dépôt » (autrement dit : en prison !).

Un appel à témoins a été lancé (textes, photos et vidéos peuvent être envoyés via la page facebook d’AL Douai ou à cette adresse : douai@alternativelibertaire.org). D’autre part, une cagnotte de soutien a été mise en place pour Antoine et tous les autres interpellés du mouvement contre la loi Travail : voir ici.

L’union des syndicats CNT de la région Nord Pas-de-Calais Picardie tient à affirmer sa solidarité pleine et entière avec Antoine. Un coup porté contre un militant du mouvement social est un coup porté contre tous !

Soyons nombreux/euses le samedi 21 mai à 14h30 pour la manifestation régionale contre la répression des mouvements sociaux et jeudi 9 juin à 13h au TGI de Lille pour soutenir Antoine lors de son jugement !

Post-scriptum du 22 mai :

Vidéo de la banderole de soutien à Antoine lors de la manif du 21 mai à Lille…

Autres images de la manif du 21 mai à Lille

 

Post-scriptum du 25 mai :

Appel intersyndical CGT-Solidaires-FSU-CNT du Nord…

appel-cgt-solidaires-fsu-cnt-nord-pour-antoine

Résultat du procès du 9 juin :

soutien-antoine-devant-tgi-9juin2016-lilleTrois cent personnes étaient présentes le 9 juin devant le TGI de Lille en soutien à Antoine. D’après les personnes présentes à l’intérieur, l’audience était totalement à charge (la procureure a demandé 8 mois de prison dont 6 avec sursis) et a viré au procès politique. Le délibéré du jugement a été rendu tard dans la nuit. Antoine a finalement été condamné à 10 mois de prison avec sursis (dont 2 pour le refus d’empreintes génétiques) et à 2 ans d’interdiction de manifester dans le Nord. Il est aujourd’hui libre. Quant à François, le manifestant qui avait essayé de secourir Antoine lors de son interpellation, il a été condamné à 6 mois de prison avec sursis et à 2 ans d’interdiction de manifester dans le Nord.

Extrait du communiqué de l’UD CGT du Nord suite à la condamnation d’Antoine :

[…] Antoine n’est pas un criminel. Les syndicalistes ne sont pas des voyous. Malgré les très nombreux soutiens nationaux, européens, et mondiaux d’organisations progressistes, la justice de classe a décidé de frapper fort pour faire un « exemple » en condamnant un innocent. Dans un pays qui se revendique « des droits de l’Homme » et de la « démocratie » où l’on utilise le 49-3 à tout va, nous voilà plongés dans une gouvernance politique qui rappelle des heures sombres de notre histoire. Nous ne pouvons laisser faire. Nous sommes tous Antoine car, quand on touche à un camarade de la CGT, on touche à toute la CGT. Dernièrement, une jeune fille de 11 ans à Melun, victime de deux tirs de flash ball de la part des forces de l’ordre, a vu la plainte de ses parents classée sans suite par le procureur !! La mafia de la finance internationale n’est pas inquiétée, république bananière, oligarchie, corruption, ce n’est plus possible !!! Il nous faut amplifier le mouvement massivement pour les générations à venir comme l’ont fait nos parents et grands-parents et surtout pour rétablir les droits de notre camarade Antoine qui représente notre mouvement contre la loi travail et la contestation de l’acharnement capitaliste à l’encontre des droits des travailleurs qui créent les richesses dont le patronat profite. À justice de classe, réponse de classe ! Car, si nous sommes comptables des conquis sociaux de nos anciens, nous sommes aussi comptables du monde que nous lègueront à nos enfants et aux générations futures. L’Union départementale CGT du Nord dénonce ce verdict inique, politique et anticonstitutionnel et exige l’annulation de la condamnation de notre camarade Antoine.

UR NPDCP

2 commentaires

  1. Vous pouvez envoyer courrier de soutien, bouffe, mandat à : … *
    Le courrier sera lu par le service pénitentiaire.

    * Note du webmaster : à la demande d’un pote d’Antoine, l’adresse a été supprimée afin que le nom de famille d’Antoine n’apparaisse pas publiquement ; pour écrire à Antoine, contactez AL, le SEL-CGT ou la CNT qui transmettront.

  2. Merci de soutenir mon frère et mes parents ! C’est un dur moment à passer pour nous tous, mais je ne laisserai pas Antoine tout seul ! Il faut rester unis face à cette injustice.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.