Département du Nord : perspective de vœux agités le 18 janvier à Bergues…

tract-intersyndicale-cd59-voeux-a-bergues-18janvier2016-format-webAppel de l’intersyndicale du Conseil départemental 59 :

Depuis 3 mois, à l’appel des organisations syndicales CFTC, CGT, FO, CNT et SUD, les mobilisations du personnel se multiplient et s’amplifient. Les actions locales et ciblées du 19 novembre à Valenciennes, du 14 décembre à Douai et du 15 décembre à Cambrai ont permis aux agents d’exprimer, sur leur territoire, leurs inquiétudes et leur colère à l’égard de la politique que mène J.R. Lecerf. La mobilisation du 3 décembre sur le parvis de l’HDD (Hôtel du Département) a marqué une étape importante. Jamais le Département n’a connu un nombre de grévistes aussi important, qui plus est dans toutes les directions générales.

Alors que Jean-René Lecerf continue d’accuser les syndicats de « désinformation », « d’agitation anxiogène » et qu’il envisage de les shunter, il confirme pour 2016, dans sa note annexée à notre fiche de paie et lors de son intervention à l’assemblée plénière le 17 décembre, la réduction des effectifs, la remise en cause du temps de travail et la mise en place de la rémunération au mérite. Bref, des mesures qui constituent un recul de nos droits sans précédent. Et c’est avec ces « cadeaux » qu’il ose venir nous présenter ses vœux ! Ne le laissons pas faire, montrons-lui ce que nous exigeons :

  • Pour 2016, je VŒUX que mon employeur respecte ma carrière et ma rémunération.
  • Pour 2016, je VŒUX que mon employeur considère mon rôle d’agent public et mes missions.
  • Pour 2016, je VŒUX que mon employeur respecte mon temps de travail et mon légitime droit au repos.
  • Pour 2016, je VŒUX que mon employeur me garantisse des conditions de travail dignes et respectueuses de ma santé.
  • Pour 2016, je VŒUX que mon employeur conforte et développe le service public départemental auquel je suis attaché.

Jean-René Lecerf pense pouvoir remettre en cause tous ces droits et altérer nos conditions de travail tranquillement. Il déclare « rencontrer tous les jours des agents consentants qui comprennent qu’il n’y a pas d’autre choix ». Nous devons, tous ensemble, lui démontrer qu’il se trompe lourdement ! Nous ne sommes pas anesthésiés ! Allons crier notre refus de recevoir ses vœux hypocrites !

À l’occasion de la cérémonie des vœux à Bergues (pour les DTFI et DTFM), organisons-lui un « comité d’accueil agité » * le lundi 18 janvier 2016 dès 14h30 devant la salle Looten à Bergues, rue Léon Clayes.

* L’action se déroule sur du temps de grève. Possibilité de faire grève juste le temps de l’action. Pour toute info, contacter les organisations syndicales CFTC, CGT, CNT, FO ou SUD.

Télécharger le tract au format PDF

Print Friendly

Laisser un commentaire