0

Procès en appel des militants de la Confédération paysanne condamnés dans l’affaire de l’usine des 1000 vaches

usine-1000-vaches-affiche-proces-Amiens-17juin2015-En octobre 2014, quatre mille personnes étaient réunies à Amiens en soutien aux inculpés de la Confédération paysanne dans l’affaire du démontage de la salle de traite de l’usine des 1000 vaches. Une belle mobilisation qui s’était malgré tout terminée dans l’amertume de condamnations à des peines de prison avec sursis.

Les accusés ont fait appel de leur condamnation. Ayant agi dans le cadre d’actions syndicales symboliques et non-violentes, en simples lanceurs d’alerte, ils jugent inacceptables d’avoir été traités comme ils l’ont été (arrestation musclée en pleine gare d’Amiens, gardes à vue de 48 heures, enquête disproportionnée, simulacre de procès, peines non justifiées, etc.) et d’avoir été sanctionnés pénalement *.

Le procès en appel se tiendra le mercredi 17 juin 2015 au Palais de Justice d’Amiens. La Confédération paysanne appelle à une mobilisation encore plus importante pour obtenir la relaxe des prévenus, et manifester son double refus de la criminalisation des mouvements sociaux et de l’industrialisation de l’agriculture.

A l’occasion de ce procès, la Confédération paysanne organise des trajets en bus à prix libre aux départs de Lille, Fresnes, Arras et Doullens. Un second bus peut être mis en place aux départs de Dunkerque, Calais, Boulogne et Montreuil-sur-Mer si suffisamment de personnes se montrent intéressées. Réservez votre place au plus vite (en précisant votre lieu de prise en charge et votre numéro de téléphone). Contact : bus1000vaches@gmail.com

* Ces paysans ont agi contre l’industrialisation de l’agriculture qui menace leur existence au seul profit d’une agriculture financiarisée, mais aussi pour tous, pour une agriculture d’intérêt général, pourvoyeuse d’emplois, respectueuse de l’environnement, de la biodiversité, de la santé des agriculteurs et des consommateurs, pour une alimentation de qualité, accessible, en tant que droit élémentaire de chaque être humain. De même, ils ont agi pour des territoires ruraux dynamiques avec des paysans nombreux, à la géographie et aux paysages préservés, comme base vitale de la société. Et ce pour les paysans et consommateurs du monde entier !

UR NPDCP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.