0

Suite à la grève du 9 avril, amplifions le combat contre l’austérité, la casse de nos acquis sociaux et la loi Macron !

piquet-de-greve-CNTLes syndicats CNT du Nord Pas-de-Calais ont participé activement à la journée d’action interpro du 9 avril 2015. Bien sûr, nous avions conscience qu’une grève de 24 heures ne changerait rien. Mais cette journée pouvait marquer le début d’un mouvement de lutte prolongé et radical…

Qu’en est-il au lendemain de ce 9 avril ?

Avec 300 000 manifestants dans toute la France, la journée du 9 avril a montré que la colère enflait face au désastre économique, politique, social et écologique qui frappe de plein fouet les classes populaires et, plus largement, l’ensemble de la société.

Contre l’austérité, la précarité à vie et l’insécurité sociale généralisée… l’heure est désormais à une riposte d’ampleur ! Organisons-nous à la base (en dehors des stratégies électoralistes des partis politiques & sans rien attendre des directions syndicales bureaucratisées et/ou de collaboration de classe), faisons converger nos luttes, construisons les conditions nécessaires au déclenchement d’une grève générale reconductible, seul moyen d’établir un véritable rapport de force face au gouvernement, de frapper les patrons au porte-monnaie et d’imposer nos revendications !
 

À Lille, la CNT avait appelé à se rassembler à 14h30 sur la place de la République.
Rejoint par l’union locale Solidaires ainsi que par un collectif de lycéeen-ne-s en lutte
et par les personnels d’une école de V. d’Ascq victime d’une fermeture de classe
(sans oublier plusieurs militant-e-s de la CGT, de la FSU, des JC et du Mouvement des jeunes écologistes), ce rassemblement s’est mué en manifestation jusqu’à la Grand’ place.
Vive l’unité d’action !

UR NPDCP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.