Victoire de la CNT suite à une procédure de licenciement lancée contre un routier de Lille

section-CNT-Schenker-Joyau-Lille-LesquinLa semaine dernière, un chauffeur de la société « DB Schenker Joyau » de Lille-Lesquin (grosse entreprise privée de transport routier) était convoqué à un entretien préalable à licenciement. À sa demande, il était accompagné par le représentant de la section syndicale (RSS) de la CNT…

Quelques jours après, suite à la décision prise par la direction de l’entreprise, la section syndicale CNT distribuait ce tract sur le parking du personnel :

tract-cnt-schenker-soutien-suite-a-licenciement“Suite à une banale altercation entre un automobiliste et un de nos collègues, la direction de Schenker a pris la décision unilatérale de licencier celui-ci pour faute. Ceci sans preuve tangible, sans enquête préalable et en se contentant de témoignages partiaux. La CNT ne laissera pas notre collègue sans défense ni appui face à une direction punitive et expéditive. Nous souhaitons tenir informé l’ensemble du personnel des suites à donner à ce licenciement (à notre sens abusif) et des actions à mettre en place ultérieurement. Face aux attaques de notre direction, restons solidaires. Seule la lutte paie. La CNT, un syndicat de combat !”

Face à la menace de grève évoquée par la section syndicale CNT et face à la colère qui montait parmi le personnel, la direction de l’entreprise a du revoir sa position. Au final, il n’y plus de licenciement, juste trois jours de mise à pied ! Bravo aux camarades qui ont su être réactifs et fermes dans le rapport de force entamé avec leur direction !

Lille, le 14 février 2015
Syndicat CNT des travailleurs de l’industrie, du commerce et des services du Nord
Print Friendly

Laisser un commentaire