Syndicalisme et antimilitarisme

1ere-guerre-mondiale-La-voix-du-peuple-juillet-19141ere-guerre-mondiale-affiche-cgt-juillet-1914Le 28 juillet 1914, il y a cent ans jour pour jour, éclatait la première guerre mondiale. Profitons de l’anniversaire de cette grande boucherie nationaliste pour rappeler la motion adoptée en 1906 par la CGT (à l’époque où le courant syndicaliste révolutionnaire * était encore majoritaire dans cette confédération) :

Dans chaque grève, l’armée est pour le patronat. Dans chaque conflit européen, dans chaque guerre entre nations ou coloniale, la classe ouvrière est sacrifiée au profit de la classe patronale, parasitaire et bourgeoise. C’est pourquoi le XV° congrès approuve et préconise toute activité de propagande antimilitariste et antipatriotique qui peut seule compromettre la situation des arrivés et des arrivistes de toutes classes et de toutes écoles politiques.

* courant dont la CNT est aujourd’hui l’une des principales héritières.

Print Friendly

Laisser un commentaire