0

Manifestation pour la gratuité des transports le 15 mai à Lille

transports-gratuits-liberte-egalite-gratuite-cnt-format-webUne manifestation pour la gratuité des transports publics urbains est organisée jeudi 15 mai 2014 à 18h à l’initiative de la mutuelle des fraudeurs. Départ de l’Insoumise, 10 rue d’Arras à Lille.

Extraits du communiqué d’appel :

Avec Transpole…
reste pauvre et ferme ta gueule !

Le financement de Transpole provient à 80 % de fonds publics (de la communauté urbaine, des conseils général et régional, et de la taxe patronale), les 20 % restants correspondent aux tickets et abonnements. Et lorsque les tickets augmentent, rendant de plus en plus difficile la mobilité des usagers précaires, les bénéfices des actionnaires s’accroissent eux aussi. Il est important de rappeler que Transpole c’est Kéolis, une filiale le la SNCF possédée aussi à 40% par AXA. Kéolis a réalisé 189 280 000 euros de bénéfice net en France en 2011 et depuis 2007 son chiffre d’affaires augmente en moyenne de 12,7%.

La gratuité… c’est possible !

La gratuité des transports est adoptée par un nombre croissant de villes françaises. Parmi elles : Aubagne, Auriac, Colomiers, Compiègne, Castres ou encore Dunkerque en projet… Plus de billetteries, ni de contrôleurs, les chauffeurs de bus peuvent se consacrer à leur tâche ce qui permet une amélioration de l’ambiance dans les transports. La gratuité permet une augmentation de la fréquentation alors que le budget de fonctionnement reste inchangé.

Présentation de la mutuelle des fraudeurs :

La mutuelle des fraudeurs, c’est quoi ?

La mutuelle des fraudeurs est un collectif qui revendique la gratuité des transports sur la métropole lilloise. Elle a pour objectif de créer une entraide entre ses membres, au-travers d’une cotisation permettant d’aider celles et ceux qui ne peuvent faire face au paiement d’une amende. La mutuelle apporte son soutien politique ou financier en cas d’endettement auprès de Transpole.

Comment s’organise-t-elle ?

Les responsabilités au sein de la mutuelle (communication, secrétariat, trésorerie) sont tournantes. La mutuelle n’a pas de salarié, ne fait aucun profit, n’a pas de chef. L’argent sert uniquement à la solidarité entre fraudeurs et à payer des tracts, des affiches portant son message politique.

Et pourquoi ne pas payer ?

La mutuelle s’inspire du mouvement grec “Ne plus payer” où la population s’organise pour répondre à la pauvreté imposée (remise en route des compteurs électriques, péages gratuits…). Elle est née dans un contexte de « crise économique » et répond localement à la politique tarifaire de Transpole dont l’augmentation des prix semble ne pas avoir de limites alors que la précarité et la pauvreté ne cessent d’augmenter.

Payer pour être fichée ?

Au-delà de prôner la gratuité, la mutuelle s’oppose également au fichage des voyageurs (avec la carte pass-pass par exemple) et à la mise en place de caméras de vidéosurveillance toujours plus nombreuses (il y en a déjà 3.700) dans les transports en commun. Le 16 avril dernier, Transpole a annoncé sa volonté d’installer des caméras intelligentes qui permettront de reconnaître les visages de tous les usagers.

La mutuelle, c’est qui ?

La mutuelle lilloise va bientôt fêter ses 5 ans. Elle regroupe environ une centaine de membres : des chômeurs, des étudiants, des salarié-es, des précaires.
 

Adresse e-mail de la mutuelle : mutfraudeurslille@riseup.net

Perquisition et gardes à vue contre la mutuelle : voir l’article publié ici le 18 avril 2014

ul-lille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.