Le Mur : la psychanalyse à l’épreuve de l’autisme

affiche-le-murTexte de Sophie Robert faisant le point sur son documentaire “Le Mur : la psychanalyse à l’épreuve de l’autisme” dont la censure a été (enfin !) levée le 16 janvier 2014 par la cour d’appel de Douai :

Après avoir vu mon film, beaucoup de parents ont pris la décision de retirer leur enfant des institutions psychiatro-psychanalytiques pour se tourner vers une prise en charge éducative, comportementale et développementale, quitte à s’endetter pour des années, lorsqu’ils arrivent à trouver des professionnels qualifiés en libéral, parce que c’est la seule chance pour leur enfant de progresser. En effet, à part 24 établissements en France (pour environ 400 enfants, alors que 8 000 enfants autistes naissent par an), aucun hôpital psychiatrique ne prend en charge cet accompagnement. En revanche la sécurité sociale rembourse au prix fort l’institutionnalisation à vie des autistes qualifiés de “fous”. Dans les institutions, un électrochoc s’est produit. Pendant des mois, dans les hôpitaux de jour et les institutions psychiatriques, les professionnels ont fait des réunions pour parler du “Mur”. Lire la suite

> Regarder le documentaire sur internet

Pour aller plus loin dans la critique des théories psychanalytiques :
http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?rubrique56
http://www.ipubli.inserm.fr/handle/10608/57
Print Friendly

2 réponses

  1. claude dit :

    Salut

    Merci d’avoir relaté le procès en appel de Sophie Robert, je n’ai rien lu concernant cette affaire depuis le début dans la presse libertaire? Pour ma part j’avais envoyé un texte au monde libertaire jugé succinct par le CRML,je pense surtout qu’il est difficile d’avoir un point de vue critique à l’égard de la psychanalyse dans le mouvement et au delà à gauche et à l’extrême gauche.

    Bien à vous

    salutations libertaires

    http://www.dailymotion.com/video/xmrdrl_noir-pas-obscur_news

    Claude

  2. Paskell dit :

    Bonjour,

    Merci pour cet article, trop rare et même inexistants dans les syndicats et groupes politiques de l’extrême gauche en France. Avoir une critique de ce dogme qu’est la pychanalyse n’est pas encore possible. Et les familles d’enfants autistes en paient le prix fort! au sens propre comme figuré!

Laisser un commentaire