0

La Redoute : quelles revendications suite au plan de cession présenté par Nathalie Balla et Eric Courteille ?

poignee-de-mains-Rouge-et-noirLes syndicats CNT du Nord sont solidaires des salarié-e-s de La Redoute. A ce titre, nous reproduisons ci-dessous une analyse et une liste de revendications diffusées par le syndicat CGT de l’entreprise :

Le  projet de cession de la Redoute présenté par Nathalie Balla et Eric Courteille est une attaque terrible contre nos conditions de vies. Il prévoit la suppression de 1178 emplois dans l’ensemble des secteurs de l’entreprise. La majorité des départs risquent donc d’être des départs subis. Les indemnités de départs prévues sont ridicules : ½ mois de salaire par année d’ancienneté + 3 mois (soit 13 mois brut, par exemple, pour un salarié qui a 20 ans d’ancienneté !). Quant à ceux qui resteraient, ils risquent fort de se retrouver d’ici quelques années dans la même situation que leurs collègues touchés par les licenciements. Et pour ce qui est de leurs conditions de travail et de rémunération, le projet prévoit de les dégrader largement. Les repreneurs ne sont que des marionnettes dirigées par Pinault. Et leur plan n’est pas qu’un plan de licenciements. Pour s’y opposer et pour garantir l’avenir de tous les salariés de la Redoute, nous ne pouvons compter que sur notre mobilisation et notre détermination. Le milliardaire Pinault, dont la fortune a augmenté de 4,6 milliards l’année dernière, a largement les moyens de financer des garanties pour tous les salariés de la Redoute. La CGT revendique aucun licenciement subi, 10 ans de garantie de salaire (toutes primes incluses), un plan de préretraites payé à 100 %, aucune externalisation ni filialisation. Pour obtenir le maximum, nous devons être le plus nombreux possible à continuer à nous mobiliser.

Manifestation mardi 28 janvier à Lille :

L’intersyndicale CFDT/CFE-CGC/CGT/SUD de La Redoute appelle l’ensemble de la population et les salarié-e-s des autres entreprises de la métropole lilloise à rejoindre la manifestation qu’elle organise mardi 28 janvier à Lille. Rendez-vous à 11h devant la gare Lille-Flandres.

ul-lille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.