Bref compte-rendu de la manif de soutien aux Goodyear organisée le 17 janvier à Amiens

Amiens-17janv2014-GoodyearVendredi 17 janvier 2014 à Amiens, 15 camarades de l’intersyndicale béthunoise CGT/SUD/CNT sont allés soutenir l’emblématique combat des Goodyear contre la suppression de 1200 emplois par une multinationale qui réalise des centaines de millions d’euros de bénéfices. Invité par le syndicat CGT Goodyear d’Amiens-Nord mais n’ayant pas daigné répondre, Thierry Lepaon (secrétaire général de la CGT) a brillé par son absence. Par contre, étaient présents différents syndicats qui depuis plus d’un an tentent de construire un lien entre les entreprises en lutte contre les licenciements ainsi que des rendez-vous militants au plus fort des conflits. Le drapeau de la CNT flottait parmi d’autres sur le parking des guerriers de Goodyear…

Amiens_17janv2014_Goodyear_seb-cnt-62_xavier-mathieu-cgt-ex-conti_et_francois-ruffin-fakir

De gauche à droite : Sébastien (militant de la CNT 62 venu avec d’autres camarades cénétistes pour soutenir les Goodyear), Xavier Mathieu (militant CGT, représentant des ex Conti) et François Ruffin (du journal Fakir) qui ce jour-là, pour tester la réaction des manifestants, s’est amusé à se faire passer pour un représentant du PS (d’où son T-shirt !).

Dernières nouvelles :

Grâce à leur détermination, les Goodyear ont obtenu :

  • Une augmentation de 50% des congés de reclassement pour tous les salariés, ce congé de reclassement passant pour chaque salarié de 12 à 24 mois.
  • Une prime  de licenciement légale multipliée par 3.
  • Une prime supra légale de 20 000 à 70 000 euros selon l’ancienneté.
  • 33 mois de prise en charge de l’intégralité de la cotisation mutuelle pour tous les salariés et leur famille.

> Soutien confédéral de la CNT à la lutte des Goodyear

Laisser un commentaire

Fermer le menu