0

Souffrance au travail : marche blanche à Béthune et rassemblement à Lille lundi 12 novembre

La FSU, la CGT, SUD, la CNT, le SNCA-eil et Action & Démocratie appellent à participer au rassemblement du lundi 12 novembre à 15h devant le rectorat de Lille ainsi qu’à la marche blanche qui partira le matin à 10h du lycée Malraux de Béthune jusqu’à l’arbre de la laïcité (face au théâtre municipal) en la mémoire de l’enseignante qui a mis fin à ses jours courant octobre.

Ces deux initiatives doivent, même s’il ne s’agit pas d’analyser les causes d’un suicide, permettre de mettre en évidence et au cœur du débat la dégradation des conditions de travail et d’exercice de nos métiers : effectifs de classes surchargés, nombre de classes en charge pour chaque enseignant en augmentation, précarité de l’affectation quand des centaines de postes sont fermés tous les ans, incertitude sur l’avenir professionnel, pressions internes au sein des établissements (chantage à l’emploi du temps, au service, aux heures sup…), réforme du bac pro modifiant considérablement le rapport à l’élève et à la discipline pour laquelle notre collègue avait été recrutée (comme c’est le cas pour bon nombre des réformes imposées ces dernières années)… Ces dégradations concernent par ailleurs aussi l’ensemble des personnels administratifs, sociaux et de santé de l’Éducation Nationale. A cela s’ajoute la difficulté pour un enseignant et pour l’ensemble des personnels de l’Education Nationale de pouvoir exprimer son malaise ou sa souffrance professionnelle par manque de moyens (une seule visite médicale plus que formelle est requise à l’entrée dans le métier et plus rien ensuite pendant les 42 ans qui suivent) ou par peur de se retrouver étiqueté « mauvais prof ».

ssec-59-62

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.