0

Projection-débat sur le thème “Autorité et Savoirs” le 11 mai à Lille

Vendredi 11 mai à 19h, le syndicat CNT éducation-culture-recherche du Nord Pas-de-Calais (CNT-STERC 59/62) organise une projection-débat sur le thème “Autorité et Savoirs” dans le cadre du cycle Éduquer pour émanciper et avec la participation de Thomas Barrier, formateur à l’IUFM Nord Pas-de-Calais.

Rendez-vous à la maison des syndicats CNT, 32 rue d’Arras à Lille (plan d’accès).

Entrée gratuite et petite restauration à prix libre.

Présentation de la soirée :

La relation pédagogique semble être de nature asymétrique. Dans l’ordre des savoirs, les enseignants sont supposés plus avancés que leurs élèves et c’est d’abord sur ce critère qu’ils-elles sont aujourd’hui recruté-e-s. Vue sous cet angle, la relation pédagogique possède quelques similarités avec la relation d’autorité. Cette similitude (réelle ou supposée) vient parfois en soutien d’un discours réactionnaire : les difficultés scolaires d’aujourd’hui seraient dues à un déficit d’autorité des maîtres-détenteurs-des-savoirs. A l’opposé, la pédagogie anti-autoritaire peut elle faire l’économie d’une réflexion sur la place des savoirs dans les relations enseignants/élèves ? L’enseignant peut-il se comporter en simple tuteur ? Du côté des élèves, des recherches ont montré les relations existantes entre la soumission à l’autorité du maître et l’absence d’investissement dans les situations d’enseignement. Ce phénomène mérite particulièrement l’attention dans la mesure où ce sont souvent les élèves d’origine populaire qui sont les plus demandeurs d’une prise en charge par les enseignants et par l’institution. Comment, dans ce contexte, faire face à cette demande sans pour autant installer un rapport de dépendance ? Comment favoriser un engagement autonome des élèves ? Un rapport aux savoirs qui soit constructif ?

> Télécharger le tract au format pdf

ssec-59-62

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.